Témoignage d’une mission-pèlerinage en Terre Sainte

Témoignages D’Adrien et Darius à Taybeh publié par l’Oeuvre d’Orient

Avec le Père Merchat, notre délégué dans le diocèse de Nîmes, un groupe de 7 jeunes est allé en mission-pèlerinage en Terre Sainte. Ils ont pu aider une communauté qui abrite des personnes âgées dépendantes, dont Adrien et Darius rendent compte

J’ai effectué une mission courte de « service en pèlerinage » qui m’a particulièrement plu, car il proposait une expérience de foi complète.

Le service en maison de retraite m’a permis de mieux me connaître, de me sentir utile, et de partager avec des personnes mises de côté. Les liens se créent très vite, que ce soit avec les personnes âgées que l’on sert, ou le personnel soignant que l’on soulage. Le plus touchant a été de transmettre de la tendresse et de l’attention à des gens qui en ont besoin sans pouvoir en donner. Le premier repas servi, la première douche donnée ou couche changée sont une épreuve, mais la suite vient naturellement.

Les rencontres avec les chrétiens d’Orient ont été riches. En terme linguistique d’abord, car c’était pour moi l’occasion d’échanger en français, anglais, italien, espagnol, et d’utiliser les rudiments d’arabe appris sur place. Tous ces chrétiens ne vivent pas leur situation de la même façon, en fonction de leur âge, et de la ville où ils habitent. En résulte une meilleure connaissance de leur quotidien, de leurs rêves, et de leurs peurs. Le témoignage de notre foi, en tant qu’européens, était très important pour eux.

Enfin la découverte des lieux saints était parfaitement cadencée, avec un temps donné aux explications et aux observations, et un temps donné au recueillement et à la prière. J’ai été sensible à la trame que constituait l’approfondissement de l’oraison.

Adrien

Ce qu’on appelle la Terre Sainte est une région du monde parfois aride, située à plusieurs milliers de kilomètres de la France et aux paysages pas particulièrement dépaysants. En Terre Sainte, les villes parfois assez sales et polluées et je ne connais pas du tout les langues parlées, que ce soit l’arabe ou l’hébreux. Pour couronner le tout, la Terre Sainte est en proie à une guerre opposant Israël à la quasi-totalité de ses voisins. Alors que diable aller faire là-bas ?

Trois choses m’ont incité à acheter le billet d’avion pour la Terre Sainte : la Foi, l’Amitié et la Culture. La Foi car je sentais un réel besoin d’aller puiser aux racines de ce en quoi nous croyons, l’Amitié parce que je voulais nouer des liens forts avec ceux m’accompagnant dans ce périple et enfin la Culture en raison de ma soif de découvrir des peuples et des traditions qui m’étaient pour l’ors totalement inconnus.

Ma Foi a été nourrie par la plupart des lieux saints visités. Que ce soit les hauteurs du Mont Carmel à Haïfa, la grotte de l’Annonciation à Nazareth ou le Saint Sépulcre à Jérusalem, désormais chaque lieu résonne en moi. Quand je lis un passage de la Bible évoquant tel lieu ou tel évènement de la vie du Christ, le passage en question prend une couleur et un ton tout particulier. Ce lien très fort entre Lieu Saint et Ecriture me permet de prier autrement et de mieux comprendre l’incarnation du Seigneur dans notre monde.

Ce fut également une chance de vivre à la spiritualité du Mont Carmel pendant 3 semaines au plus près de son lieu d’origine. Chaque jour nous avons consacré 30min d’oraison au Seigneur. Un engagement de prière sur cette durée m’a aidé à faire grandir une plus grande fidélité envers lui.

Une Grâce incontestable fut celle de pouvoir rendre service en maison de retraite à Taybeh. On sentait de la part des personnes âgées un réel besoin d’attention et de soutien dans cette dernière ligne droite de leur vie. Notre attachement pour ces dernières fut tel que je me souviens avoir senti un véritable pincement au cœur en les quittant à la fin de notre période de service. En une semaine seulement nous avions réussi à nouer de très beaux liens entre nous.

Pour conclure, je suis infiniment reconnaissant envers les personnes qui nous ont accueillis. Malgré l’aridité de la région et les coups de soleil qui les accompagnent, les passages des checkpoints et leurs files d’attentes interminables et les autres épreuves que l’on peut rencontrer dans cette région du monde, quelle Grâce et quelle Joie que d’avoir pu aller en pèlerinage et servir en Terre Sainte !!

Darius

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s