L’amitié scellée de Nantes à Jérusalem-Est

Le 29 novembre dernier à été officiellement scellé un pacte d’amitié entre le département de Loire Atlantique et Jérusalem-Est.

A la suite d’une conférence au siège du Département de Loire-Atlantique sur le conflit en Terre Sainte ( vidéo à voir sur le site internet du département de Loire-Atlantique à partir de 11:30 minutes ), un pacte d’amitié à été signé entre les deux entités afin d’assurer des liens plus étroits.

A l’occasion de la journée mondiale de soutien du peuple palestinien en novembre dernier, la Ville de Saint-Nazaire s’est jointe au Conseil départemental de Loire-Atlantique, et à 18 communes du département, pour la signature d’un pacte d’amitié avec Jérusalem-est.

Le département de Loire-Atlantique est engagé depuis 2014 dans une coopération avec le Gouvernorat de Jénine et la municipalité de Marj Ibn Amer en Palestine. Ses actions couvrent des champs aussi larges que la défense civile, l’éducation, la santé ou encore l’économie.

Cet attachement à défendre des valeurs de solidarité internationale a naturellement abouti à la signature d’un pacte d’amitié avec Jérusalem-est le 29 novembre dernier. Il s’agit d’un projet mené entre le Département et les villes signataires de Loire-Atlantique avec le Gouvernorat de Jérusalem ; un acte symbolique visant à rappeler le respect du droit international. L’un des objectifs de ce pacte est la reconnaissance d’un état palestinien avec Jérusalem-est comme capitale.

« L’inaction politique laisse faire, la colonisation, l’occupation, le blocus, la répression. Face à une situation en Palestine qui s’aggrave de jour en jour, la signature de ce pacte réaffirme un soutien au peuple palestinien et constitue un appel à l’action politique de la France. » déclare Yvon Renevot, adjoint au Maire.

Un appel à la liberté et la dignité du peuple palestinien

Cette initiative des collectivités ligériennes marque une volonté affirmée de ne plus demeurer spectateur des tragédies qui se déroulent en Palestine depuis de longues décennies.

Ce pacte est un appel au respect de la charte des Nations Unies et des notions fondamentales de liberté, de démocratie, d’égalité, de fraternité proclamées dans la déclaration universelle des droits de l’Homme, et l’article 49 de la 4ème convention de Genève.

[…]

La suite du récit est à lire sur le site de la Mairie de Saint-Nazaire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s