Une maison de retraite comme à la maison

A Jérusalem, Jean François Klos dirige une maison de retraite un peu particulière. Elle accueille une cinquantaine de personnes, sans distinction de religion, souvent des gens démunis. Au sein du Home Notre Dame des douleurs, la communauté s’occupe de la fin. Elle s’en occupe comme si cet homme était leur père, comme si cette femme était leur mère. L’équipe est réduite mais fonctionne grâce à des bénévoles généreux de leur temps. Ils sont en charge de taches rythmant le quotidien de l’animation, à la distribution des repas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s