Comprendre la situation en Israël : un devoir pour les chrétiens

Il y a vingt-cinq ans, en septembre 1993, les accords d’Oslo constituaient une promesse de paix considérable dans le conflit israélo-palestinien. S’ils n’ont pas abouti, ils sont cependant l’occasion de revenir sur une nécessité parfois négligée par les chrétiens : celle de se former et de se renseigner pour comprendre la complexité de la situation en Israël.

AFP

Alors qu’il fête cette année le soixante-dixième anniversaire de sa création, l’Etat d’Israël reste un État très particulier. Il a toujours eu, depuis sa création, un statut unique. Il est le seul pays à s’être reconstitué après une interruption d’environ deux mille ans. On ne trouve pas non plus dans l’histoire l’exemple d’un peuple ayant pu se réunir après une telle dispersion.

Récemment encore, le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) obtenant l’annulation de la production de nombreux artistes américains et européens, notamment Lana Del Ray, à un festival de musique en Israël, nous rappelle à quel point cet État est au centre de nombreuses polémiques.

Une histoire déjà longue

En soixante-dix ans, la situation de l’Etat d’Israël a considérablement évolué. Un roman, Une histoire d’amour et de ténèbres, écrit par Amos Oz, raconte avec beaucoup de délicatesse l’histoire d’une famille en Israël et permet de comprendre de l’intérieur comment la situation a pu se transformer au fil de décennies.

Lire la suite sur aleteia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s