L’Ecole de Terre Sainte de Bethléem se dote d’une filière technologique

Après les filières humaniste et scientifique puis la filière hôtelière, c’est maintenant une filière technologique qui vient d’être créée à l’Ecole de Terre Sainte de Bethléem. L’établissement franciscain, bien qu’ouvert à tous, dispense une formation d’excellence et a une mission toute particulière au service des nécessiteux. C’est pourquoi y sont accueillis en priorité les enfants orphelins ou issus de familles démunies.

Dans le passé, Daniel, un garçon de 18 ans de Bethleem, a eu des problèmes à l’école : il ne voulait plus étudier. Mais lorsqu’il a su que dans son école un parcours d’adresse technologique aurait été ouvert, il s’est immédiatement inscrit. Daniel est un des douze écoles qui depuis six mois fréquentent la nouvelle adresse technologique de l’école de Terre Sainte de Bethleem.

« Dans les derniers trois mois, – Fr. Marwan, directeur de l’école, explique – en suivant les requêtes du marché du travail, nous avons pensé de faire partir deux nouvelles branches d’étude ensemble à ceux humanistique et scientifique. Ainsi nous avons ouvert une adresse hôtelière qui, surtout ici à Bethleem, peut apporter beaucoup de travail grâce aux pèlerinages. Ensuite, puisque la technologie est la science d’aujourd’hui, nous avons institué aussi la branche technologique afin d’être une école à
l’avant-garde ».

« L’école de Terre Sainte est ouverte à tout le monde – le directeur explique – mais la précédence va aux pauvres, aux orphelins et aux garçons avec des graves problèmes familières (violence, alcoolisme), afin que notre mission puisse être au service des personnes nécessiteuses de la société. Puisqu’il n’y a aucune assurance sociale, si l’église ne pense pas à celles personnes, qui le fera ? ».

{…}

Source : ATS pro Terra Sancta

Publicités