La Mission Pontificale en soutient à la société charitable Antonienne de Bethléem

Les sœurs, le personnel et un certain nombre de bénévoles préparent un repas pour les 29 résidents et les 50 membres de la garderie de l’Antonian Charitable Society à Bethléem. CNEWA a fourni une subvention pour l’amélioration du bâtiment de la société qui a permis d’économiser de l’argent et de fournir de l’eau aux résidents. L’équipement de cuisine a également été offert par CNEWA. (photo: CNEWA)

A l’Antonian Charitable Society, Sœur Caterina, responsable de la cuisine et Sœur Lizy, Mère Supérieure, ont été comblées de joie lorsque la grande et vieille citerne d’eau de pluie de la société a été réparée et nettoyée et prête pour la saison hivernale.

La citerne a été négligée pendant des années et la société dépendait uniquement du réseau d’eau de Bethléem. Cela pouvait être problématique. L’eau courante était souvent fermée (en raison de pénuries d’eau) ou rendue prohibitivement coûteuse, en raison des hausses de prix dues à une sécheresse de longue date. Les citernes d’eau de pluie sont communes à Bethléem et dans d’autres zones urbaines et sont en fait une méthode ancienne développée et perfectionnée par les Nabatéens. Ils ont commencé à apparaître dans les villes palestiniennes pendant la période assyrienne. Depuis lors, la citerne d’eau de pluie était toujours un moyen pratique pour les habitants d’avoir accès à l’eau potable, surtout pendant les mois d’été. Au fur et à mesure que le progrès technologique et la croissance urbaine sont apparus au cours du dernier demi-siècle,

Cependant, au cours des dernières années, une grave sécheresse a réduit les réserves d’eau à Bethléem. L’été dernier, Bethléem a connu une pénurie d’eau qui a duré plus d’un mois, les réserves atteignant des creux sans précédent et les camions-citernes sont devenus la seule méthode de distribution d’eau potable.

Pour les Sœurs de l’Antonian Charitable Society, cela signifiait que leurs factures d’eau montaient en flèche l’été dernier – bien au- delà de ce qu’elles avaient prévu. Dans le cadre des efforts de CNEWA pour prendre soin des marginalisés, une subvention a été accordée aux Sœurs de l’Antonian Charitable Society en 2017 pour fournir des panneaux solaires photovoltaïques. Ceux-ci peuvent générer de l’électricité solaire gratuite pour faire fonctionner l’équipement médical, les lumières et les appareils de cuisine de la société. Cette subvention a également éliminé la dépendance de la société à l’eau courante et à l’eau fournie par les camions grâce à la réhabilitation de l’ancienne citerne d’eau de pluie de la société. La subvention a également permis l’installation d’unités hydroponiques pour la cuisine afin de cultiver des légumes biologiques. C’est une méthode alternative qui nourrit 50 personnes âgées et 29 femmes par jour, économisant ainsi beaucoup d’argent pour l’épicerie.

Les sœurs ont exprimé leur gratitude à CNEWA pour avoir aidé à faire de ces solutions pratiques une réalité – et elles sont particulièrement reconnaissantes de pouvoir continuer à fournir des services aux personnes âgées à Bethléem.

Source CNEWA cliquer ici.

Publicités