Nouvel appel du Pape à respecter le « statu quo » de Jérusalem

Lors du traditionnel discours des vœux au Corps diplomatique (ambassadeurs accrédités auprès du Saint-Siège), le Pape François a appelé à respecter le « statu quo » de Jérusalem.

J’adresse une pensée particulière aux Israéliens et aux Palestiniens, suite aux tensions des dernières semaines. Le Saint-Siège, en exprimant sa douleur pour ceux qui ont perdu la vie dans les récents affrontements, renouvelle son appel pressant à pondérer toute initiative afin qu’on évite d’exacerber les oppositions, et il invite à un engagement commun à respecter, en conformité avec les Résolutions pertinentes des Nations Unies, le status quo de Jérusalem, ville sacrée pour les chrétiens, les juifs et les musulmans. Soixante-dix ans d’affrontements rendent plus que jamais urgent de trouver une solution politique qui permette la présence dans la région de deux États indépendants dans des frontières internationalement reconnues.

Cet appel à reprendre un dialogue pour obtenir une solution négociée au Proche Orient, le Pape le réitère dans une lettre envoyée au Grand Imam de l’Université d’Al-Azhar du Caire, à l’occasion de la Conférence internationale sur Jérusalem qui s’est tenue le 17 et 18 janvier dernier. Cette lettre a été lue par le secrétaire égyptien du Pape, Don Yoannis Lahzi Gaid représentant le Saint-Siège avec le nonce apostolique en poste en Égypte, Mgr Bruno Musaro; le Pape ayant dû décliner l’invitation du fait de son voyage apostolique au Chili et au Pérou.

Les chrétiens étaient également représentés par le Patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal Bechara Boutros Rai, le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II et le Catholicos arménien apostolique, Aram I. Parlant après le président égyptien ou le chef de l’autorité palestinienne, le Patriarche copte orthodoxe a insisté sur le lien existant entre les perspectives de paix au Proche-Orient et le respect des droits nationaux du peuple palestinien.

«même au sein des difficultés, la volonté de dialoguer et de reprendre les négociations reste le principal chemin pour la cohabitation».

Pour écouter le discours du Pape sur le site du Vatican

Lire l’article sur le Figaro

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s