La fête de la Toussaint… dans les églises de rite byzantin

Comme son nom l’indique, la fête de la Toussaint célèbre chaque année tous les saints de l’Eglise. Dans l’église latine, elle est célébrée le 1er novembre, mais dans certaines églises orientales comme celles de rite byzantin, les fidèles la célèbrent le premier dimanche après la Pentecôte. Explications avec Mgr Charbel Maalouf, curé de la paroisse grecque-melkite Saint-Julien-le-Pauvre de Paris.

« Dans l’Eglise orientale, nous avons une dévotion particulière pour les saints, et notamment pour les Pères de l’Eglise. Il y a des saints très priés comme Saint Georges, Saint Elie, Saint Dimitri et Saint Charbel. Dans toutes nos églises il y a dévotion particulière, notamment dans le tropaire au saint du jour.

Dans la tradition byzantine, la fête de la Toussaint est célébrée le dimanche qui suit le dimanche de la Pentecôte. Cette tradition est très ancienne. On a retrouvé des écrits au 4ème siècle de Saint Jean Chrysostome évoquant la consécration d’une journée à tous les saints car leur nombre ne permet pas leur commémoration individuelle.

Pourquoi la fêtons-nous après la Pentecôte ? Pour l’Eglise d’Orient, la sainteté est la caractéristique de l’Esprit Saint donc nous avons pris cette spécificité et célébrons cette fête après que l’Esprit Saint soit descendu sur les apôtres.

Lire la fin sur le site de l’Œuvre d’Orient

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s