»Comme un veilleur attend la paix » d’Emile Shoufani, éd. Albin Michel, 2002

Emile Shoufani Comme un veilleur attend la paix, Entretien avec Hubert Prolongeau. Prix de Spiritualités d’aujourd’hui en 2003, éd. Albin Michel, 2002

Malgré les événements tragiques du Proche-Orient, les positions d’Émile Shoufani n’ont pas changé depuis le formidable succès du livre qui retraçait son parcours : Le Curé de Nazareth. Interrogé par Hubert Prolongeau, cet inlassable militant de la paix réaffirme que la seule solution du conflit réside dans une reconnaissance mutuelle entre Israël et un État palestinien. Il redit avec force son refus radical de toute violence et raconte comment il a continué, au prix d’incroyables difficultés, à organiser des rencontres entre Juifs et Arabes pour tenter de dissoudre cette terreur de l’autre qui s’est emparée des peuples de la Terre sainte.
Mais en livrant sa lecture personnelle des faits, sans complaisance aucune envers l’incurie des politiques de l’un et l’autre camp, l’Arabe israélien qu’il est se voit bien obligé de constater le désastre : ce conflit, qui n’était pas essentiellement religieux jusqu’à la seconde Intifada, tend à devenir une vraie guerre de religions. Les mouvements islamistes sont de plus en plus influents et les manoeuvres des colons pour s’approprier définitivement les terres palestiniennes sont en passe d’aboutir. Autant de ruptures qui amènent le « curé de Nazareth » à faire entendre sa voix. Sa compréhension des réalités humaines du Proche-Orient, sa proximité de coeur avec les Juifs comme avec les Arabes chrétien ou musulmans, font de son témoignage un document réellement unique.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s