« J’ai foi en nous : au-delà du désespoir » d’Elias Chacour Presses de la Renaissance, 2005.

 »J’ai foi en nous : au-delà du désespoir » d’Elias Chacour Presses de la Renaissance, 2005.

Essai / spiritualité : Parcours de ce prêtre melchite, arabe israélien, son action pour le dialogue et la réconciliation, l’école qu’il a créé en Galilée accueillant élèves juifs et palestiniens.

E. Chacour, prêtre melkite, arabe et citoyen d’Israël, lors d’entretiens organisés en 2001 par la fondation Hommes de parole, a raconté son parcours, son action pour le dialogue et la réconciliation entre Israéliens et Palestiniens, avec la création en 1982 d’une école dans le village d’Ibillin en Galilée, accueillant des élèves palestiniens musulmans ou chrétiens et juifs israéliens.

Voir La Procure cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s