« Assise ou Lépante, le défis de la rencontre » du Père Jeusset, Éditions franciscaines, 2014.

Quand saint François d’Assise rencontre le sultan, il ne le heurte pas, il ne l’agresse pas. Au contraire, fort de sa foi en un Dieu d’amour qui s’est fait humble dans une crèche, il tend la main, discute, écoute, parle. Et repart sain et sauf.

Aujourd’hui, les relations sont tendues. Certains attisent le feu, veulent envenimer les relations et opposer chrétiens et musulmans.

Vivant depuis plusieurs décennies en terre d’islam et, depuis dix ans, à Istanbul dans une communauté franciscaine ouverte au dialogue œcuménique et au dialogue avec les musulmans ; le Frère Gwénolé Jeusset publie un livre qui part de l’Évangile et de son expérience. Il est prêt à « se lancer sur la mer des tempêtes et s’épuiser s’il le faut à crier la paix, la réconciliation, la fraternité ». Ses propos permettent de mieux saisir les enjeux du voyage du Pape à Jérusalem (24 au 26 mai prochain).

 

« Le Frère Gwenolé JEUSSET n’est pas un naïf. Il sait le poids et l’influence de ces préjugés violents dans les consciences et dans les cœurs, et aussi dans l’inconscient collectif de nos sociétés. Il ne cherche pas à débattre comme un penseur qui ferait appel aux arguments tirés de l’histoire et qui discuterait raisonnablement ces idées irrationnelles. Il a choisi une autre voie : il fait écho à son expérience personnelle, il évoque ses rencontres réelles avec des musulmans réels, il confie son étonnement et sa joie lorsqu’il devient témoin d’actes de vérité et de bonté, accomplis par des croyants aussi bien musulmans que chrétiens, et spécialement par ces prêtres ou ces religieuses qui ne comptabilisent pas les conversions dont ils seraient les auteurs, mais qui ont choisi de vivre longuement au milieu d’une population musulmane et qui y ont éveillé beaucoup d’amitié » comme l’écrit Mgr Dagens dans sa préface.

Sans abandonner une once de sa foi chrétienne, il invite à « un chemin que le Seigneur propose à des gens de plus en plus nombreux dans le monde. »

Une voie de dialogue qui est sans doute l’une des rares possibles si l’on ne veut pas un affrontement généralisé.


L’auteur

Gwénolé Jeusset est un prêtre franciscain. Ancien responsable du Secrétariat pour les Relations avec l’Islam de la Conférence des Évêques de France, il est aussi l’ancien responsable pour la Commission franciscaine pour les relations avec les musulmans et est membre de la Commission Islam du Vatican.

Il a déjà écrit Saint François et le sultan (Ed. Franciscaines, 2006, repris par Albin Michel) et Itinérance en terres d’islam : au risque de l’esprit d’Assise (avec Mgr Daucourt, 2004).

Source Oeuvre d’Orient cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s