‘Les contes de l’olivier », Catherine Gendrin, Judith Gueyfier (ill.), Rue du monde, 2007.

Les contes de l’olivier, Contes juifs et arabes réunis, Catherine Gendrin, Judith Gueyfier (ill.), Rue du monde, 2007.

Album. « Paix se dit salam en arabe et shalom en hébreu, la langue des juifs. Deux mots frères, voisins, cousins, qui se tendent la main comme tous les contes réunis dans ce livre autour d’un paisible olivier et d’un rêve de fraternité. » Ces 18 contes venus d’Algérie, d’Andalousie, de Palestine, de Syrie et même d’Europe cassent les frontières et puisent leurs racines dans le vieux pot commun des littératures populaires de la Méditerranée, du Maghreb et du Moyen-Orient juif ou arabe. La tradition juive d’Europe centrale et orientale n’est pas oubliée et selon les lieux, les personnages et les situations, ces histoires courtes peuvent être lues pour le plaisir enfantin de l’histoire du soir ou dans la tradition du conte philosophique qui veut éveiller l’attention et susciter la réflexion. Ainsi le conte andalou « Le Sage, le pirate et la charade » se termine sur une maxime presque universelle : « Une tête bien remplie est plus utile qu’un grand trésor. Cultive ta pensée, car cette richesse-là, personne ne pourra te la voler ! » (À partir de 8 ans).

Les éditions Rue du monde nous emmènent au cœur des pays méditerranéens, du côté de l’Andalousie, de l’Egypte, de la Tunisie, d’Israël, de la Palestine, etc. Lorsque le conte s’installe et que le rêve commence, alors les frontières peuvent s’estomper. Juif ou arabe ? Peu importe l’ancrage du conte. Les textes réunis ici ont les sujets, les lieux, les personnages et les destins qu’il faut pour éveiller l’attention et susciter la réflexion. Ce recueil n’a pas la prétention de réconcilier des peuples opposés, seulement celle de mettre côte à côte Salomon et Saladin, Moshé et Ahmed, Shimon et Toufik, Leïla et Bethsabée dans des histoires qui se succèdent indépendamment de leur empreinte culturelle. Au total dix-huit récits à découvrir durant l’été, et l’occasion d’offrir un ouvrage à un enfant « oublié des vacances » par le biais de cette opération (pour deux livres achetés, un livre offert) menée par Rue du monde et le Secours populaire français.

Voir Decitre.fr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s