« Chrétiens du Proche-Orient. Grandeurs et malheurs » de Christian Lochon

Dans les huit chapitres de ce livre, le lecteur découvrira le bonheur et la misère, la grandeur et les malheurs des Chrétiens d’Orient : bonheur et grandeur dans leur mission créatrice qui est l’essence même de leur vrai esprit.

Le lecteur attentif découvrira aussi les réalités et les finesses des enquêtes effectuées par l’auteur. En effet, Christian Lochon, homo viator, qui connaît bien la langue du Coran et celle du Christ, montre comment, d’un voyage à un autre, et d’un retour à l’histoire réelle et vécue à une autre histoire toujours menacée, les Chrétiens d’Orient sont d’abord victimes de leurs conditions historiques et géographiques… Le dernier exemple encore vivant est le rôle des Chrétiens d’Orient libanais et syriens depuis la fondation du Collège maronite à Rome en 1584 jusqu’aux mouvements de renaissances arabes modernes avec les émigrés dans les deux Amériques et surtout au Mont Liban comme en Égypte, depuis l’aube du XXe siècle écoulé.

Ce livre est, avant tout, un témoignage qui pousse le lecteur à méditer sur le destin des villes et des peuples « disparus », car l’Histoire a toujours sa logique de conquêtes… et son terrorisme actuel n’est pas nouveau.

Chrétiens du Proche-Orient : grandeur et malheurs, aux ed. J. Maisonneuve. Prix : 20 euros. Commander sur le site de la Procure

Détaché au Ministère des Affaires étrangères (1964), Christian Lochon assume la direction du Centre culturel français de Bagdad, puis la fonction d’attaché culturel et de coopération technique à Khartoum et à Damas. À Paris, il a collaboré à l’Institut du Monde Arabe comme conseiller du Président et au Centre des Hautes Études sur l’Afrique et l’Asie modernes comme directeur de cours. Il est actuellement chargé de cours à l’Université Panthéon-Assas et est examinateur d’arabe pour les concours de l’État. Christian Lochon a une double formation en lettres françaises et en arabe à la Sorbonne, à l’École des langues orientales de Paris et à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Arabisant, sa carrière d’enseignement se déroule en Algérie, Irak, Iran, Liban, et Égypte.

Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, il publie régulièrement, dans les revues Mondes et Cultures, la Revue d’Études, le Bulletin de l’Œuvre d’OrientPerspectives et Réflexions, des articles consacrés au Moyen-Orient et aux Chrétiens orientaux.

Il a publié entre autres Les Grandes Civilisations : l’Islam, Paris, Revue des Études, 2007, Secrets initiatiques en Islam (avec J.-M. Aractingi), Paris, L’Harmattan, 2008, et dirigé L’Égypte en marche, Revue Eurorient, n° 37, Paris, 2012.

Source ; Oeuvre d’Orient cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s