Trappistes en Terre Sainte – Le nouvel ouvrage du frère Augustin Tavardon

Chercheur-associé à l’Ecole biblique, Paul Tavardon, (frère Augustin en religion) est moine depuis 20 ans à l’abbaye de Latroun, sur la route qui relie Jérusalem et Tel-Aviv. De cette abbaye centenaire placée sur un territoire aux frontières mouvantes, il a voulu raconter l’histoire en deux recueils, publiés par les éditions DOMUNI Press.

De la pourtant célèbre abbaye de Latroun et de ses vignes, situées à une quinzaine de kilomètres de Jérusalem en direction de la mer, il n’existait encore aucune histoire écrite. Si certains frères avaient rédigé de rapides plaquettes ou des essais, plutôt à destination de la communauté ou des gens de passages, personne, avant Paul Tavardon, n’avait pris le temps de se plonger dans les cent ans d’histoire de l’Abbaye pour les mettre enfin sur papier. C’est désormais chose faite. Aidé par les archives du monastère, le Consulat Général de France à Jérusalem et les archives nationales de Nantes, le frère Augustin a regroupé les échanges épistolaires, les contrats et les récits qui retracent l’histoire de Latroun.

Le monastère trappiste fut fondé en décembre 1890 par un père diocésain, l’Abbé Cléophas Viallet, proche du Père Abbé de Sept-Fons, l’abbaye cistercienne mère française. L’auteur, à travers deux tomes d’environ 500 pages chacun, raconte l’histoire du lieu et de ses habitants en quatre grandes périodes et sous un axe géopolitique imposé par l’ emplacement conflictuel de ce lieu de prière. Tour à tour, de 1890 à 1990, le territoire de Latroun fut en effet ottoman, anglais, jordanien et enfin israélien.

C’est sous la période ottomane que les premières fondations ont lieu, grâce au rachat d’un petit lieu de halte, placé sur la route entre la ville sainte et Jaffa. Pendant plus 20 ans, de 1890 à 1914, l’abbaye accueille l’installation des premiers frères, les plantations, très tôt, des premières vignes et d’une école agricole. Les moines, alors une trentaine, sont cependant expulsés pendant la Première Guerre mondiale et envoyés en Europe.

Lire l’article intégral sur le site de l’Ecole Biblique (EBAF)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s