Rappel du rôle de la France en Terre Sainte à travers le Consulat Général.

Le Consulat Général de France publie un article clair, précis et succin sur le rôle historique et les nouveaux enjeux de la France en Terre Sainte en tant que protectrice des communautés religieuses.

La protection des communautés religieuses, un rôle
particulier du Consulat général de France à Jérusalem
Le 26 octobre 2016, quelques semaines après avoir pris ses fonctions de
Consul général à Jérusalem, Pierre Cochard effectuait sa visite officielle au Saint-
Sépulcre, accueilli par les « gardiens majeurs » de la basilique, catholique latin,
arménien-apostolique et grec-orthodoxe. La cérémonie , qui comprend aussi une
entrée solennelle à la basilique Sainte-Anne, s’est déroulée selon le protocole réglé
par les accords signés en 1926 par Aristide Briand, alors ministre des Affaires
étrangères français, avec le Saint-Siège. Cet événement n’est qu’un des aspects des
relations entretenues par le Consulat général de France à Jérusalem avec les communautés chrétiennes. Cette situation est particulière dans la diplomatie française :
il s’agit d’une spécificité liée à l’histoire de la présence française dans la région.

Pourquoi de telles relations entre la France et des communautés chrétiennes ?
Ce rôle particulier est une responsabilité diplomatique de la République, inscrite dans le droit international, en vertu de plusieurs textes:
-Les Capitulations, ensemble de traités conclus avec l’Empire Ottoman dès1535. Ils sont inscrits dans le droit international en vertu du principe de la succession d’Etats.
– Le Traité de Berlin de 1878 octroie également à la France un rôle de protection du Statu quo régissant la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem et celle de la Nativité à Bethléem.
-Les accords de Mytilène (1901) et de Constantinople (1913), accordent aux congrégations et établissements d’origine française des exemptions fiscales
et douanières. Par les lettres Chauvel-Fischer (1948-1949), et l’accord
Laboulaye-Middein (1997), ces privilèges sont confirmés respectivement par Israël et la Palestine.

[…]

La suite du récapitulatif est à lire sur le site internet du Consulat Général de France à Jérusalem.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s