Tribune Février 2017 : « l’Amour du Christ nous presse »

©Nadim Asfour/CTS
©Nadim Asfour/CTS

Mes biens chers frères et soeurs,

À partir du thème général proposé « l’Amour du Christ nous presse » ( 2 Cor.14,5-20) ainsi que le thème pour ce jour ,je repère une forte invitation à la réconciliation:
La réconciliation est devenue une obligation pour nous tous car nous avons connu l’Amour du Christ pour nous.
La première lecture du livre de Michée (4,1-5) nous parle de cette montagne « le Mont Sion »sur lequel est construite cette sainte ville ,ce mont sera établi au sommet des montagnes et sur lui les nations afflueront, des peuples nombreux  viendront et tous seront instruits des voies du Seigneur  et feront de leurs épées des socs de charrues et de leurs lances des faucilles , une nation n’élèvera plus l’épée contre l’autre et l’on n’apprendra plus la guerre.

Ce que le prophète Michée a vu, s’est réalisé avec la venue de Notre Seigneur Jésus Christ,le.Verbe de Dieu , Incarné, né de la Vierge Marie. Oui la prophétie du Salut a commencé avec notre Mère la Vierge Marie. C’est Elle qui par Sa foi  à l’Annonce de l’ange Gabriel  a ouvert la porte du Salut pour toute l’humanité ,quand le fils de Dieu s’est fait chair en Elle et celà par la force de l’Esprit Saint qui vint sur Elle et accomplit en Elle l’IMPOSSIBLE, c’est pourquoi nous lui exprimons notre reconnaissance , notre vénération et nos louanges, pour Sa foi qui lui a mérité le titre de Mère de Dieu « THÉOTOKOS ».

La prophétie de Michée s’est aussi accomplie  par les souffrances la mort et la résurrection de Notre Seigneur  Dieu et Sauveur Jésus Christ ,Fils de Dieu , le nouvel Adam .De Son côté transpercé est sortie la Nouvelle Eve  l’épouse du Christ , l’Eglise. Et nous tous qui croyons en Jésus Christ ,Fils du Dieu Vivant , nous naissons dans Son Eglise et formons un seul corps ,l’Epouse du Christ, Une seule Eglise, Catholique,Sainte, Apostolique  comme nous le proclamons dans le Credo de Nicée.

Biens Aimés ,
Nous tous qui vivons dans cette ville Sainte « JERUSALEM » belle par ses murs ,magnifique par ses lieux saints , cette ville Sainte témoin du Salut Divin qui s’est accompli en Elle:
Le Cénacle où a eu lieu la sainte Cène, Gethsémani ,le palais de Caïphe et celui de Pilate ,où Jésus fut Condamné à  être crucifié, où il fut flagellé et porta sa Croix, ensuite la Via Dolorosa ou le chemin de Croix et ses différentes stations ,ensuite le Golgotha où Jésus fut crucifié, le Saint Sépulcre où fut déposé le Corps du Christ et d’où Il est ressuscité le troisième jour. Comme Elle est belle et comme Elle est Sainte cette ville . Mais selon la seconde lecture  de l’Apocalypse (21,1-5) que nous venons d’entendre,la Nouvelle Jérusalem qui descend d’auprès de Dieu est encore plus grande et plus belle  que cette Ville Sainte que nous voyons sur Terre ,Elle est même plus grande que tout l’univers et toute décorée dans ces portes ,avec ces pierres précieuses , toute parée pour son Époux , Telle est l’Eglise ,Épouse du Christ .Tous ceux qui sont réconciliés en Christ  avec leurs frères et vivent Ses commandements ,travaillent à l’unité de tous et s’en vont annoncer  avec joie et de toutes leurs forces la Résurrection du Christ, leur amour et leur foi en Jésus Christ ressuscité ,ainsi que  tous ceux qui ont été martyrisés pour le Christ, entrent avec leurs tuniques immaculées ,dans cette Ville Sainte, La Nouvelle Jérusalem qui descend du ciel .Et tous ceux qui n’entrent pas dans ce Salut gratuit  et préfèrent la division et l’esclavage à toutes sortes de convoitises et péchés  se retrouvent, malheureusement , dehors .

Ma prière aujourd’hui  est que nous nous empressions de nous réconcilier comme Jésus s’est réconcilié  avec nous  et que nous nous accueillions les uns les autres et que nous nous réconcilions depuis cette Ville Sainte. Afin que la réconciliation et l’Unité entre nous forment une source d’eau vivifiante  qui se transforme en fleuve d’eau douce qui désaltère le monde assoiffé de la foi au Dieu Vivant assoiffé de Son  Salut par Son Fils  Jésus Christ  et du Don de Son Esprit Saint, afin que se réalise  la prière du Christ au Père: « que tous soient un,comme, toi, tu es en moi et moi en toi. Qu’ils soient un  en nous, eux aussi…
Qu’ils deviennent ainsi parfaitement UN. Amin

Mgr Joseph-Jules Zerey

Ce texte a été prononcée par Mgr Joseph -Jules Zerey le 29 janvier 2017 dans la cathédrale Grecque melkite Catholique « ND de l’Annonciation » à Jérusalem à l’occasion de la Prière pour l’Unité des chrétiens .

À la fin de cette semaine, je remercie les différentes Églises de cette ville Sainte de Jérusalem et tous ceux qui ont organisé dans leurs Églises des prières pour l’unité des Chrétiens. Comme aussi Je remercie  tous ceux qui ont participé  à ces prières. Je souhaite à tous la bienvenue dans notre cathédrale Grecque melkite Catholique « ND de l’Annonciation »tout spécialement les Chefs des différentes Eglises et leurs représentants.

Notre Eglise Grecque Melkite Catholique , en réalisant  depuis 1724 la pleine communion avec l’Eglise Catholique ne s’est jamais séparée de sa soeur aînée  mais a toujours persévéré dans sa liturgie,ses rites et ses fêtes selon le rite byzantin , tout en suppliant Notre Seigneur  de ramener au plus vite la pleine communion avec notre bien aimée  soeur Grecque  Orthodoxe. Personnellement dans cette sainte Église je prie chaque jour pour sa Béatitude le Patriarche Théophilos  et tous mes frères Evêques des différentes Églises Orthodoxes, Anglicanes ou Luthériennes  avec bien sûr mes frères les Evêques  des Eglises Catholiques.

Mgr Joseph -Jules Zerey
Mgr Joseph -Jules Zerey

Mgr Joseph -Jules Zerey est archevêque titulaire de Damiette est né à Alexandrie le 9 juin 1941. Il a accompli ses études primaires et préparatoires au collège des Frères des Écoles Chrétiennes Saint-Gabriel et Saint-Marc d’Alexandrie et secondaires au collège patriarcal du Caire. Il a fait ses études théologiques au séminaire Sainte-Anne de Jérusalem. Ordonné prêtre à Alexandrie le 5 Mai 1967 par l’archevêque Élias Zoghby, il a travaillé au collège patriarcal du Caire de 1967 à 1972, jusqu’à sa nomination en tant que supérieur du collège patriarcal d’Héliopolis. Il est aussi curé de l’église Saint-Joseph de Zeitoun, au Caire, de 1985 à 2001, et président du tribunal ecclésiastique de deuxième instance. Élu par le Saint-Synode, le 22 juin 2001, vicaire patriarcal pour l’Égypte et le Soudan, il est sacré archevêque titulaire de Damiette le 9 novembre 2001 à la cathédrale de la Résurrection au Caire par S.B. Gregorios III, assisté par les archevêques Élias Zoghby et Paul Antaki. Le mercredi 4 juin 2008, le Saint-Synode le transfère au vicariat patriarcal de Jérusalem.

Advertisements