Les enjeux du scoutisme en Terre Sainte

Pendant 3 jours fin novembre, Amman a accueilli la Conférence internationale du Scoutisme catholique pour la région Europe-Méditerranée au Centre Notre-Dame de la Paix. Comme fil conducteur, le thème « Construire des ponts » a amené le père Imad Twal, administrateur général du Patriarcat latin qui animait la première partie de ce rendez-vous, à insister sur le rôle que peuvent jouer les jeunes pour établir la paix dans cette région du monde, et l’importance de l’éducation qui leur est donnée, comme vecteur de ces valeurs. Retrouvez ci-dessous un extrait de cette intervention, dont l’intégral est sur le site du Patriarcat latin.

Construire des ponts – La Mission du scoutisme catholique aujourd’hui

Tout d’abord, je voudrais vous remercier de m’avoir invité à prendre la parole et de me donner l’occasion d’être avec vous. J’espère que nous pourrons, d’ici la fin de la conférence, trouver la voie à suivre pour construire des ponts et éliminer les barrières, et parvenir ainsi à la paix pour construire un avenir meilleur.

L’instauration de la paix, en dépit de tous les changements et  des crises dans le monde en général et au Moyen-Orient ou en Terre Sainte (à laquelle j’appartiens) en particulier, est sans aucun doute le sujet le plus important et celui dont on parle le plus en ce moment. Nous nous rendons compte que la paix n’est pas seulement un concept mais qu’elle est aussi quelque chose de culturel. Ainsi, la question est : comment promouvoir cette culture de la paix à cette époque où, comme il est dit dans l’Asinaire,  la pièce de Plaute, « l’homme est un loup pour l’homme » (Homo homini lupus),  et où l’homme perd son humanité et utilise le nom de Dieu et la religion pour atteindre son propre profit ? Comment pouvons-nous renoncer à la violence, faire évoluer notre état d’esprit et choisir le langage du dialogue et de la compréhension mutuelle au lieu du langage du conflit, pour construire un monde stable, qui évolue et  soit favorable à tous?

Jetons un regard différent sur cette question et prenons le point de vue de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout. Arrêtons-nous sur les jeunes et leur éducation, car ils sont des artisans de la paix et des leaders du changement. Ils sont en capacité d’œuvrer à l’instauration de la paix, à la construction et au maintien de ponts, et à l’élimination des obstacles.  Nous pouvons peut-être commencer par approfondir le dialogue, en tenant compte des défis d’aujourd’hui, à travers une triple mission de « rencontres »  à la maison et en famille, à l’école et à l’université, dans la société et en Eglise.

Lorsque le pape François a rencontré les scouts et guides catholiques en Italie, il a loué cette mission éducative vécue par des jeunes et des enfants. Il a dit : « Je suis convaincu que cette organisation est capable de transmettre à l’Eglise un nouvel enthousiasme pour l’évangélisation et des outils pour mieux dialoguer ». Il les a également encouragés à construire des ponts dans la société. « En tant que mouvement scout, vous êtes appelés à construire des ponts dans une société que l’on accuse de dresser des barrières ». Il a en outre souligné l’importance de prendre part à l’action pastorale de l’Église.

En tant que scouts catholiques, nous devons avoir la conviction du rôle vital que joue une bonne et saine éducation dans le développement d’une nation et dans l’acceptation des diversités culturelles que l’on peut trouver dans la société.

« Vous êtes des jeunes issus d’une très grande variété de nations, de cultures et de langues, mais avec un seul but, celui de se réjouir autour de Jésus qui vit au milieu de nous. Dire que Jésus est vivant est une façon de raviver notre enthousiasme à le suivre, de renouveler notre désir passionné d’être ses disciples. Quelle meilleure occasion de renouveler notre amitié avec Jésus que par la construction d’amitiés entre vous ! Quelle meilleure façon de construire notre amitié avec Jésus que de la partager avec les autres ! Quelle meilleure façon de vivre la joie contagieuse de l’Évangile que de s’efforcer d’apporter la Bonne Nouvelle à toutes sortes de situations douloureuses et difficiles ! » (Pape François, Pologne 2016)

{…}

Texte intégral ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s