Mont Nebo : inauguration du Mémorial de Moïse

Pour le site de la Custodie de Terre Sainte, Beatrice Guarrera relate l’inauguration du Mémorial de Moïse sur le Mont Nebo, samedi 15 octobre, en présence du Cardinal Sandri, Préfet de la Congrégation pour les Églises orientales et envoyé spécial du Pape François, ainsi que des autorités jordaniennes.

L’inauguration du Mémorial de Moïse au Mont Nébo

Le Mémorial de Moïse au Mont Nébo en Jordanie ouvre grand ses portes au monde. Les 15 et 16 octobre, l’inauguration civile et religieuse a donné un nouveau départ à la vie du sanctuaire franciscain de la Custodie de Terre Sainte.

Samedi 15, le Cardinal Sandri, Préfet de la Congrégation pour les Églises orientales et envoyé spécial du Pape François, ainsi que les autorités jordaniennes ont fait leur entrée sur le Mont Nébo – au son d’une musique solennelle et marchant sur un tapis rouge – pour assister au moment symbolique de l’ouverture des portes. Frère Rashid Mistrih a débuté au micro: « Sur les hauteurs du Mont Nébo, la mémoire de Moïse nous invite à élever les yeux pour embrasser avec gratitude non seulement les merveilles de Dieu dans le passé, mais également à regarder avec foi et espérance vers le futur qu’Il veut réaliser pour nous et pour le monde ».
En effet, la tradition situe en ce lieu l’endroit d’où Moïse vit la Terre Promise et où il ensuite mourut. Là où est passée l’histoire d’un homme spécial pour le Judaïsme et pour Christianisme, là aussi est passée l’histoire de la Custodie de Terre Sainte qui depuis des décennies a acquis le terrain et anime le sanctuaire. Précisément depuis 1932, année durant laquelle grâce à l’engagement du Père Jérôme Mihaic et à la collaboration de l’émir Abdullah bin Hussein, les Franciscains achetèrent le lieu aux membres de la tribu bédouine Wukhyan.

Le Custode de Terre Sainte, Francesco Patton, dans son discours d’inauguration du 15 octobre, a voulu exprimer des remerciements à toutes les autorités présentes. En première lieu, celle de Jordanie : le gouverneur et le maire de Madaba et la ministre du Tourisme Lina Annab, qui représentait le roi Abdullah II. « La réouverture de ce lieu aux visites, aux pèlerinages et aux prières, est en même temps un geste qui nous fait revenir aux origines de notre foi, un don pour le présent mais également une promesse pour l’avenir » a dit Fr. Francesco Patton. Après lui, Mgr. Sandri s’exprima qui portait le message du Saint Père, le Pape François. Le Card. Sandri a souligné aussi l’importance du mémorial de Moïse comme point de rencontre et de dialogue entre les trois religions monothéistes. Ensuite, est intervenue la ministre du Tourisme de Jordanie, Lina Annab qui a exprimé sa joie en italien : « Soyez les bienvenus ici en Jordanie, votre deuxième Pays, la Terre Sainte, terre de la fraternité, de la paix et d’amitié. Nous sommes très heureux de vous avoir ici ». Dans une atmosphère détendue et festive, le gouverneur de Madaba a, lui aussi, prononcé son mot de salutation, avec une blague sympathique qui a fait sourire les personnes présentes lorsqu’il a mis les lunettes que la ministre avait oubliées à côté du micro.

[…]

la suite de cet article est sur le site de la Custodie de Terre Sainte.

L’inauguration du Mémorial de Moïse au Mont Nébo

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s