Trois étudiants palestiniens chrétiens ont peint des icônes de l’Annonciation pour la prestigieuse cathédrale médiévale anglaise de Lichfield

L’une des plus prestigieuses cathédrales médiévales du Royaume Uni, la cathédrale de Lichfield, a reçu pendant l’été 2016, trois étudiants palestiniens chrétiens talentueux du Bethlehem Icon Center (BIC), venus pour enrichir son patrimoine de deux icônes de l’Annonciation. Les icônes sont visibles dans la nef de la cathédrale.

L’Annonciation de Lichfield : des chrétiens palestiniens au service d’un art sacré profondément enraciné en Terre Sainte

Le projet, intitulé The Lichfield Annonciation, est le fruit de la collaboration entre le Centre iconographique de Bethléem en Palestine, The Bethlehem Icon Center (BIC), et le P. Adrian Dorbar, doyen de la cathédrale de Lichfield.

Le savoir-faire et le talent de trois jeunes palestiniens, Nicola Juha, Noura Sleibi et Loris Matar, tous originaires de la ville de Bethléem, est venu ajouter encore aux 1500 ans d’héritage spirituel de la cathédrale. « Ce projet signifie beaucoup pour moi qui suis chrétienne palestinienne », a expliqué Noura. « A travers cette icône de l’Annonciation nous avons annoncé la parole de Dieu, et elle fait maintenant partie du patrimoine de la cathédrale. »

hgkfhkjsdd

Parmi les jeunes palestiniens de l’équipe, certains voyageaient pour la première fois, d’autres s’étaient déjà rendus à l’étranger, mais seulement pour de courtes périodes. Cette nouvelle expérience a donné aux étudiants du BIC et aux fidèles de Lichfield l’occasion d’apprendre ou de redécouvrir l’histoire, la culture et les valeurs de chacun.

« Nous étions comme les ambassadeurs d’un message. Nous avons raconté nos histoires, parlé de nos vies et de notre identité en tant que chrétiens palestiniens », a déclaré Nicola. « En retour, nous avons senti la chaleur et l’empathie des visiteurs qui viennent souvent ici et nous voient travailler, surtout du P. Adrian Dorbar, doyen de la cathédrale, qui a tout fait pour que nous nous sentions chez nous. »

Le lieu : la ville de Lichfield dans le Staffordshire en Angleterre. Une ville connue, entre autres, pour sa cathédrale médiévale à trois flèches et pour être le lieu de naissance du Dr Samuel Johnson, compilateur du premier dictionnaire. C’est ici qu’ont été accueillis les trois étudiants et Ian Knowles, directeur du Bethlehem Icon center, pour réaliser un diptyque d’icônes, de 270cm x 72cm, représentant la scène de l’Annonciation.

NADFAS at work

{…}

Retrouvez la suite de l’article sur le site du Patriarcat latin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s