Les rivalités passées mise de côté pour restaurer les principaux lieux saints du Christianisme

Les religieux des différentes confessions qui se partagent la gestion des basiliques de la Nativité et du Saint-Sépulcre ont décidé de travailler ensemble à la restauration des deux principaux lieux saints du Christianisme.

ShowImage.ashx
Crédits : PIACENTI RESTAURATORI

Le réseau d’échafaudages sur-mesure qui maillent l’intérieur de la basilique de la Nativité, depuis trois ans qu’une équipe italienne restaure le toit en bois datant d’il y a plus de deux siècles, pourrait être aussi vu d’une certaine manière comme un nouveau lien entre les différentes communautés religieuses qui y vivent.

Il n’y a pas si longtemps certains religieux en virent à se battre avec leur manche à balai sur qui avait le droit de nettoyer telle ou telle dalle de la basilique. Mais aujourd’hui, selon Giammarco Piacenti, directeur de son entreprise de restauration et qui a commencé les travaux de restauration de l’église en commençant par le toit en avril 2013, tous les différents historiques ont étés mis de côté pour le bien de la basilique.

 

Lire la suite (en anglais) sur le Jerusalem Post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s