Fête du Couronnement de la Vierge, prions la Reine de la Terre Sainte

Les litanies le chantaient depuis des siècles: « Reine des anges… reine des patriarches … reine des apôtres … » Pour saint Bernard, l’épouse du Cantique des Cantiques, traditionnellement identifiée à l’Eglise, est aussi la Vierge Marie. Or, dans l’antiquité, lors de ses noces, l’épouse est couronnéeLe couronnement de la mariée, ou des époux, signifie la perfection et l’achèvement de leur union, c’était une coutume commune à tous les peuples. La couronne du baptême est une couronne de mariage, couronne de vie (cf. Ap 2,10), une couronne d’immortalité; en dernières analyses, la couronne est le Christ lui-même, c’est sa présence. Le rite du couronnement faisant déjà partie des noces chrétiennes (couronne et cheveux déliés), il devint un attribut de la vierge qui se marie et, de façon plus générale, de la virginité.


Prière à Notre Dame Reine de Terre Sainte

« Notre Mère céleste, fille et reine de Terre sainte, prions pour obtenir votre puissante intercession. Puisse une pluie abondante de grâces tomber sur votre peuple, soulager tous les cœurs endurcis et apporter justice et paix en Terre sainte. Puisse Jérusalem resplendir comme un phare d’unité entre les chrétiens qui ont le privilège de vivre à côté des Lieux saints, sanctifiés par la vie, la passion, la mort et la résurrection de Jésus. Puisse cette Ville sainte être un havre d’amitié et d’entente entre juifs, chrétiens et musulmans. Puisse l’intolérance et la suspicion se dissiper, puisse l’amour éradiquer la peur. Notre Mère céleste, regardez avec pitié les habitants de cette terre qui est la vôtre, affligée par les contrastes et les conflits depuis de longues générations. Puissent tous ceux qui ne croient pas en l’unique Dieu être touchés par votre grâce et atteindre la plénitude de la foi, de l’espérance et de l’amour. Élevons cette prière à travers le Christ, Notre Seigneur. Amen. Notre-Dame, fille et reine de Terre sainte, priez pour nous.».

La Prière à Notre-Dame, Reine de Terre sainte, a été écrite en 2012 par sa Béatitude Fouad Twal Patriarche latin de Jérusalem, Grand Prieur de l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem.


Prière à Notre-Dame, reine de Palestine

Ô Marie immaculée, gracieuse reine du Ciel et de la Terre, nous voici prosternés à vos pieds, assurés de votre bonté et confiants en votre puissance. Nous vous supplions de jeter un regard de bonté sur la Palestine, qui, plus que tout autre pays, vous appartient, puisque vous l’avez honorée par votre naissance, vos vertus et vos douleurs, et c’est là que vous nous avez donné le Sauveur du monde. Souvenez-vous que vous fûtes constituée notre mère et la dispensatrice des grâces. Daignez accorder votre protection spéciale à votre patrie de la terre, y dissiper les ténèbres et l’erreur, pour que sur elle resplendisse le soleil de l’éternelle justice et que s’accomplisse la promesse, tombée des lèvres de votre divin Fils, de former un seul troupeau sous la conduite d’un seul pasteur. Obtenez-nous de servir le Seigneur dans la justice et la sainteté chaque jour de notre vie, afin que, par les mérites de Jésus, et avec votre maternelle protection, nous puissions passer de la Jérusalem terrestre aux splendeurs de la Jérusalem céleste.

La Prière à Notre-Dame, reine de Palestine, a été composée en 1926 par le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Luigi Barlassina, et enrichie d’indulgences par rescrit du 16 février 1932.


Prière à Marie, reine de Terre Sainte

 Ô Marie, reine de Terre sainte, protégez ce pays qui fut vôtre ; protégez ceux qui l’habitent, spécialement ceux qui croient en votre Fils. Chez eux, Celui-ci souffrit sa passion, fut mis au tombeau et ressuscita, ouvrant ainsi les portes du Salut. Aidez-les à retrouver la paix et la concorde dans la justice. Aidez-nous à les conforter dans la foi avec fraternité et générosité, conformément à nos promesses. Que, sous la conduite de votre Fils, l’unique pasteur, nous formions, tous ensemble, un seul troupeau, en marche vers l’unique bercail.

Cette prière est une des prières  des membres chevaliers et dames de l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem en France.


Saint Jean Damascène accepte les données de la tradition et il les justifie avec une explication plus théologique qu’historique. – La résurrection de Marie après la mort fait partie du plan divin dans lequel Marie, à cause de sa relation intime avec le Fils, doit recevoir la gloire éternelle avant le temps établi pour la résurrection finale de tous les êtres humains. – À cause de sa glorification, elle est devenue la Reine (Basilissa), la Souveraine (Despoina), la souveraine (Kyria) de toutes les créatures.

Source : Marie de Nazareth. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s