« N’ayez pas peur, Dieu est avec vous », les paroles du Père Michael Perry

Les frères de la Custodie de Terre Sainte se sont réunis en chapitre, et le cinquième jour de rencontre a vu la participation du Ministre général de l’Ordre des Frères Mineurs, le Père Michael Perry.

« Voici que je fais une chose nouvelle. La voici maintenant qui germe, ne la voyez-vous pas? » C’est avec cette citation du livre d’Isaïe que le Ministre général a commencé son message adressé aux frères de la Province de Terre Sainte, celle qu’on appelle la perle de la mission franciscaine. Parmi les thèmes abordés, l’identité évangélique et charismatique de la mission.

copy_thumb_577fb2be9330a0.18691727

P. MICHAEL PERRY, ofm
Ministre général des Frères Mineurs
Je crois que nous vivons aujourd’hui dans un monde en proie à de nombreux changements, des changements pour le meilleur et pour le pire: nous avons certains changement qui nous offrent l’occasion d’approfondir notre sentiment d’identité et d’appartenance mais aussi notre orientation pour l’avenir et c’est ce qui arrive à la Custodie en ce moment à propos de la question de son identité, laquelle est proprement évangélique selon le charisme franciscain. Voilà le charisme de la Terre Sainte et de la Custodie : célébrer et faire mémoire du sens de la résurrection, le sens de Jésus-Christ dans le monde d’aujourd’hui, en particulier dans cette situation si difficile que nous vivons et que nous connaissons, partout dans le monde. Je pense donc que ces moments en Terre Sainte représentent un temps de rencontre pour la Custodie et l’occasion pour l’ensemble de l’ordre et pour toute l’Eglise, de réfléchir à nos valeurs. La première valeur est la dignité, la dignité humaine chrétienne. La seconde est la responsabilité commune que nous avons envers cette identité et cette dignité à respecter et à appliquer à l’ensemble de l’humanité. La troisième est la coopération : travailler ensemble avec toute l’humanité, avec les autres chrétiens, les musulmans, à créer les conditions d’une vie selon la volonté de Dieu et non la nôtre, pour créer les conditions d’un avenir de paix, d’un avenir de réconciliation, un avenir de progrès et créer ainsi les conditions dans lesquelles l’humanité peut trouver son espace.

Le père Michel Perry a ensuite parlé des défis rencontrés par les Franciscains au Moyen-Orient, principalement en Syrie. La suite sur le site de la Custodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s