Tribune Juillet 2016 : « Les sœurs de Notre Dame des Douleurs ont besoin de vous « 

 “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Matthieu xxv, 37-40

procession st jos2016

Une phrase de Marie Saint-Frai, fondatrice des Filles de Notre Dame des Douleurs dont nous fêtons les 150 ans toute au long de cette année jubilaire en 2016, nous dit aussi « Aime simplement ! »

C’est bien ce qui anime chaque matin les sœurs au Home Notre Dame des Douleurs de Jérusalem et toutes l’équipe de salariés et de bénévoles à leur suite. Accueillant depuis 1957 une cinquantaine de personnes âgées dans le quartier de Ras Al Amud à Jérusalem Est, la maison se veut ouverte à tous et à toutes. Familles chrétiennes et musulmanes  nous confient leurs parents âgés et dépendants ne pouvant plus assumer cette mission chez eux. Mais aussi bon nombre des résidents n’ont plus de famille.  Nous cherchons alors à vivre dans un climat simple et familial ou chacun trouve sa place.

Un projet fou

home nddTenir ouverte notre maison de retraite dans Jérusalem Est au pied du mur de séparation avec la Cisjordanie est un miracle permanant. « Le jardin de Jad », un très beau  documentaire de Lazarevski Georgi, filmé au Home au moment de la construction du mur montre bien comment la vie du quartier a été transformée. Même si c’est beaucoup plus compliqué plus spécialement pour le personnel de venir travailler lorsqu’ils habitent de l’autre côté ; nous restons animés par la même envie de rester au service des plus pauvres.

Aujourd’hui, nous devons faire face à un nouveau défi : mettre la maison de retraite aux normes du Ministère de la Santé Israélien. C’est un projet fou, énorme, très coûteux et qui aboutira sans doute dans 3 ou 4 ans après une longue période de travaux. Pour cette aventure nous plaçons saint Joseph patron du chantier. Nous savons que seuls nous ne pourrons pas réaliser cette tâche de plus de deux millions et demi d’euros. Nous profitons de cette obligation réglementaire pour ouvrir une unité pour les malades d’Alzheimer. Ici en Terre Sainte comme en Europe, cette maladie fait des ravages. Beaucoup de familles sont désemparées face à cette souffrance. Il n’existe pas à Jérusalem d’unité Alzheimer  pour la population chrétienne. Il est important pour ces personnes de retrouver un environnement connu et stabilisant avec des repères comme la langue et la foi partagée.

Rester dans l’esprit des fondateurs

Il faut voir aussi cette mise aux normes imposée comme l’occasion d’apporter un peu plus deIMG_1153 confort aux personnes âgées de Jérusalem Est. Nous comptons sur le soutien de nos amis donateurs et sur la générosité de nos partenaires fidèles depuis de nombreuses années comme les Chevaliers de l’Ordre du Saint Sépulcre du monde entier ou la Mission Pontificale. Mais nous devons aussi trouver de nouveau bienfaiteurs pour la maison. Chaque soutien, peu importe la taille du don (1), permettra à l’institution de poursuivre son œuvre d’accueil et de compassion.

Ces travaux coûteux nous permettent encore de rester dans l’esprit de Marie Saint-Frai et du Père Dominique Ribes co-fondateur de la congrégation en 1866 qui ont avancé dans l’espérance et comme un acte de foi  car ils n’avaient pas d’argent pour ouvrir les premières maisons de personnes âgées.

« Beni sois-tu Seigneur pour la vie de Marie Saint-Frai et du Père Dominique Ribes.

Tu leur as fait partager ta préférence pour les pauvres, les malades, les personnes fragiles

et tout spécialement envers les personnes âgées.

Nous te rendons grâce pour tout ce qu’ils nous ont transmis.

Accorde nous de suivre leur exemple pour que l’ardente charité qui les animait,

continue de rayonner sur le monde !

Donne-nous la même passion pour révéler ton Amour divin

et la même compassion pour servir nos frères.

Que la joie de l’Evangile se lise dans nos vies, qu’elle soit contagieuse

et attire les hommes vers toi !

Amen ! » 

(Prière du jubilé 1866-2016)

Jean-François Klos,

Directeur

Site de la congrégation des Filles de Notre Dame des Douleurs de Tarbes : www.saintfrai.org

Nous suivre sur la page facebook du Home : Home Notre-Dame des Douleurs, Jérusalem.

(1) Pour nous aider :

  • Etre bénévole pendant un mois à Jérusalem auprès des personnes âgées contact : fndd.jeru@gmail.com
  • Faire un don au Home Notre Dame des Douleurs : Arab Bank PLC, Bethlehem Branch. Bank NO 49. Branch NO 853. SWIFT Code ARABPS22050 Account number 9050 742378 530.
Advertisements