Le français est célébré dans les écoles catholiques de Terre Sainte en ce mois d’avril

 Pour favoriser la pratique de la langue française, les établissements scolaires du Patriarcat latin de Jérusalem, dont c’est l’une des principales missions, ont mis en place de nombreuses activités telles que concours et autres initiatives francophones, comme nous l’indique le site du Patriarcat latin.

L’apprentissage du français est l’un des principaux piliers de la mission des écoles du Patriarcat latin. De nombreux professeurs et volontaires travaillent ensemble pour apprendre cette langue aux jeunes palestiniens dans les écoles. L’objectif pédagogique est également de montrer l’utilité de la langue française et la richesse de la culture française, dans la vie de tous les jours, et de ne pas réduire cet apprentissage à un simple cours magistral.

Championnat de français : le goût de s’affronter dans la bonne humeur !

Vendredi 15 avril 2016, les écoles du Patriarcat latin se sont retrouvées pour un concours de langue française entre les élèves de 8ème. La journée a débuté par un mot d’accueil du père Faysal Hijazen, directeur général des écoles latines en Palestine. Ce dernier a d’emblée rappelé la règle du jeu « Maintenant, n’utilisez plus l’arabe, parlez uniquement en français ! ». Trois élèves de chaque école (Naplouse, Bir Zeit, Zababdeh, Taybeh, Ramallah, Beit Jala, Beit Sahour, Aboud) ont concouru, encouragés par leurs camarades de classes. Les questions, sous forme de QCM, portaient sur différents thèmes : conjugaison, vocabulaire, grammaire, géographie, etc…

IMG_0671

Diana, professeure de français de l’école de Naplouse, était chargée de l’animation et laissait à chaque fois 20 secondes aux participants pour répondre aux questions.  Nouveauté de cette année : pour évaluer leur capacité à communiquer en français, les élèves avaient préparé un sketch, une chanson, ou encore un poème. C’est l’école de Beit Jala, qui pour la deuxième année consécutive a remporté le concours. L’école de Beit Sahour a obtenu la deuxième place, suivie de l’école de Ramallah.

{…}

Vous pouvez lire la suite de cet article sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem, ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s