Procession de Notre-Dame du Mont Carmel

Tous les ans, durant le temps pascal, les fidèles de Terre Sainte processionnent depuis l’église latine Saint-Joseph de Haïfa jusqu’à l’église Notre-Dame du Mont Carmel (Stella Maris). La Tribune de Terre Sainte retraçait l’an dernier l’histoire de cette ancienne tradition.

Plus de 10 000 personnes ont participé à cette procession dimanche dernier, comme le relatent le Christian Media Center ainsi que Myriam Ambroselli pour le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

Procession Mont Carmel

 

HAIFA – Sa Béatitude Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem, a présidé ce dimanche 10 avril 2016 la traditionnelle procession qui a lieu chaque en hommage à la Vierge, Notre Dame du Mont Carmel. S.E. Mgr Marcuzzo, vicaire patriarcal en Galilée, Mgr Kamal Bathish, évêque auxiliaire émérite, l’ordre carme, de nombreux prêtres et religieux, ainsi que des milliers de fidèles de la région, de Jérusalem et de Cisjordanie, y ont participé.

La procession est partie de la paroisse Saint Joseph pour se rendre à l’église Notre Dame du Mont Carmel (Stella Maris). Les scouts ont conduit la procession ainsi que des jeunes filles revêtues du traditionnel costume palestinien. A l’honneur, la statue de la Vierge du Mont Carmel, fidèle réplique du précieux modèle original. Une fois la procession arrivée en l’église Saint Elie, Sa Béatitude a présidé les prières et prononcé un discours émouvant sur le rôle particulier de la Vierge dans la vie des chrétiens. Il a imploré son intercession pour la paix dans la région et dans le monde.

Pendant la première guerre mondiale, en décembre 1914, l’armée turque ordonna aux Carmélites de quitter le couvent du Mont Carmel dans un délai de trois heures. Elles ont alors déplacé la statue de la Vierge, vieille de 300 ans, dans l’église latine de Saint Joseph dans le centre ville, lieu où la statue restera jusqu’à la fin de la guerre. Après Pâques 1919, la statue fut rapportée sur le Mont Carmel en grande procession et depuis lors, se tient chaque année une procession d’action de grâces à la Vierge.

[…]

 

La suite de cet article sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

 

 

 

Publicités