Cette année, la messe pour le dimanche de la Divine Miséricorde était célébrée à Gethsémani

Le 3 avril dernier, Mgr William Shomali, vicaire patriarcal à Jérusalem et en Palestine, a célébré la messe solennelle du dimanche de la Divine Miséricorde dans la Basilique de l’Agonie à Gethsémani et non pas dans la co-cathédrale du Patriarcat latin comme il est coutume. Ce fut ainsi l’occasion pour les fidèles de passer à nouveau la Porte Sainte, ouverte en cette année de la Miséricorde. Une information à retrouver sur le site du Patriarcat Latin de Jérusalem.

mes

Instauré en 2000 par Saint Jean-Paul II, le dimanche de l’octave de Pâques est l’occasion de célébrer la Miséricorde Divine. Une fête qui revêt une importance particulière en l’Année de la Miséricorde, voulue par le pape François. Habituellement célébrée dans la co-cathédrale du Patriarcat latin, elle a eu lieu cette année à Gethsémani, offrant aux fidèles une nouvelle occasion  de passer la Porte de la Miséricorde, ouverte en cette année jubilaire.

Jerusalem_Church_of_all_nations_BW_7

La célébration était précédée d’une heure d’adoration durant laquelle les fidèles ont récité le chapelet de la miséricorde en français, en arabe, en anglais, en polonais et en italien. De nombreux prêtres se tenaient disponibles pour confesser les personnes qui le désiraient.

(…)

Vous pouvez retrouver la suite de l’article ici.

Advertisements