16 français du Morbihan à la rencontre des élèves de l’école latine de Beit Sahour.

Depuis 2013, Les Veilleurs de la Paix proposent des rencontres entre les élèves des écoles du Latin Patriarchate Schools – Palestine et ceux des établissements scolaires de l’Enseignement catholique du Morbihan. Cette semaine, les élèves du lycée Saint-François-Xavier (Vannes) ont échangé en français pendant une heure avec ceux de l’école latine de Latin Patriarchate School-Beit Sahour, lors de leur passage à Bethléem, dans le cadre d’un pèlerinage en Terre Sainte.

BEIT SAHOUR- Mardi 16 février, un groupe de 16 français est arrivé en visite à l école latine de Beit Sahour pour un temps de rencontres et d échanges avec les jeunes élèves palestiniens.

C’est sous un grand soleil et une chaleur douce comme un début d été que 15 jeunes filles et un garçon français sont venus partager une heure avec les élèves de l’école latine de Beit Sahour, spécialement les élèves de classe 10, équivalent à la seconde en France. Après quelques minutes de timidité, les échanges sont lancés autour des applications web bien connus de nos jeunes « Madame, comment on demande Facebook? » lancent les jeunes palestiniens à leur prof de français. Echanges d’adresses et autres pseudos, lancent les discussions.

Un groupe de jeunes filles palestiniennes entame une démonstration de Dabké, la danse traditionnelle palestinienne qu elles pratiquent en groupe après l’école comme activité extrascolaire. Puis c’est au tour des jeunes bretons de lancer une « ridée » danse traditionnelle bretonne en chantant en breton et invitant petit à petit les Palestiniens à entrer dans la ronde.

Suppliant leur proviseur de continuer leur rencontre sur la période de cours suivante, les autres classes sortent petit à petit pour se joindre aux élèves de classe 10. Les plus jeunes, en classe de CP, sont venus présenter leur capacité à répondre aux questions basiques « Comment tu t appelles? Quel âge as-tu? » etc…, puis les plus grands, en dernière année de lycée et qui n ont plus cours de français sont venus se rappeler de leurs leçons pour interroger les jeunes français.

Après pléthore de photos, des « au revoir » chaleureux, les élèves sont retourner en cours le sourire aux lèvres, le bonheur inscrit sur les visages et dans les coeurs. C est avec surprise que certains ont rejoint les jeunes français au restaurant à la sortie de l’école. Le père Faysal Hijazen, directeur général des écoles latines de Palestine a rejoint lui aussi la troupe, enthousiaste à la vue des visages de tous les jeunes, heureux de partager un déjeuner où se mèlent le français, l’arabe et l’anglais pour être certains de s’être bien compris! Ils ont déjeuné et ont visité le Champs des Bergers ensemble. Ils ont enfin prié le chapelet en arabe et en français tous ensemble.

C est le père Frédéric Fagot, président de l’association des Veilleurs de la Paix qui est à l’initiative de ce genre de rencontres dans les écoles latines. Chaque année, le père Frédéric, délégué diocésain à l’Enseignement Catholique en Morbihan, France, envoie plus de 300 élèves en voyage scolaire en Terre Sainte.

Que le directeur de l’école latine de Beit Sahour, M. Issam soit grandement remercié d avoir ouvert les portes de son établissement pour cette rencontre. Les professeurs et les élèves sont aussi tous chaleureusement félicités et remerciés pour avoir fait de cette journée un moment inoubliable, gravé dans le coeur des jeunes français.

Source : cliquer ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s