Le site du baptême du Christ inscrit au Patrimoine de l’Humanité

JORDANIE – Le 2 février 2016, une cérémonie à Paris célébrait la reconnaissance officielle par l’Unesco du site du Baptême du Christ à Al-Maghtas en Jordanie, classé au Patrimoine mondial de l’Humanité en juillet 2015.

20_bapteme_christLe site d’Al-Maghtas dans la vallée de Wadi Kharrar en Jordanie est évoqué dans l’évangile de Jean (10,40) : «  De nouveau Jésus s’en alla au-delà du Jourdain, au lieu où Jean avait d’abord baptisé, et Il y demeura. » La plupart des Eglises chrétiennes  reconnaissent ce lieu comme celui où saint Jean Baptiste a baptisé le Christ, s’appuyant sur une tradition millénaire. L’endroit comporte notamment plusieurs zones de fouilles archéologiques avec des vestiges romains et byzantins, des traces des premiers ermites et pèlerins datant du IVe siècle : « ” Béthanie au-delà du Jourdain ” représente de manière exceptionnelle la tradition du baptême, sacrement important dans la foi chrétienne, et avec lui la pratique ininterrompue de pèlerinage sur le site. Cette tradition est illustrée par les preuves archéologiques qui font remonter au IVe siècle la pratique du baptême. » [1]

La cérémonie à Paris célébrait cette décision adoptée par le Comité du patrimoine mondial lors de la 39e session en juin et juillet 2015 à Bonn, en Allemagne. La Commission a d’ailleurs « encouragé l’État membre voisin, la Palestine, à assurer la protection des rives occidentales du Jourdain afin de préserver les vues et les lignes d’horizon importantes du bien » [2]. Une délégation du Royaume de Jordanie était invitée à cette soirée, composée de responsables religieux musulmans, catholiques et orthodoxes, en présence également du ministre du tourisme jordanien M. Nayef Hamedi Al-Fayez et du Vicaire patriarcal pour la Jordanie, Mgr Maroun Lahham. La délégation était en France pour rencontrer les professionnels du tourisme afin de promouvoir la Jordanie comme destination touristique et par là même de remédier à la baisse de fréquentation du public français dans le pays.

Lire la fin sur le site du Patriarcat Latin

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s