Un nouveau Saint de Terre Sainte pour l’Eglise Orthodoxe

07
Canonisation de Saint Jean le Chosebite par le Patriarche Orthodoxe de Jérusalem au monastère de Saint Georges et Saint Jean de Choziba

Le dimanche 31 janvier 2016, a eu lieu la Canonisation de Saint Jean le Chosebite au monastère de Saint Georges et Saint Jean de Choziba près de Jérico.

Saint Jean est né le 21 juillet 1913 dans le district de Botoșani, dans le Nord-Est de la Roumanie. À l’âge de six mois, il devint orphelin. Alors qu’il avait 20 ans, il entra comme novice au monastère de Neamț, où il resta trois ans. Le 8 avril 1936 eut lieu sa profession monastique, au cours de laquelle il reçut le nom de Jean. En automne 1935, il visita les Lieux Saints et, après avoir vénéré le Saint Sépulcre, il entra dans la communauté monastique de saint Sabbas, au sein de laquelle il vécut dix ans, obtenant le charisme de la prière ininterrompue.

monastère st georges
Monastère Saint Georges

En 1947, avec la bénédiction du patriarche de Roumanie, il fut ordonné diacre et prêtre par le Patriarcat Orthodoxe de Jérusalem et devint higoumène de la skite Saint-Jean-le-Précurseur près du Jourdain. Après cinq ans de dure ascèse, il partit avec le moine Joannice à la grotte de Sainte Anne à Chozéba, près du monastère Saint-Georges-le-Chozébite. Il y vécut dans l’ascèse durant sept ans et décéda le 5 août 1960. Il a également vécu dans le désert du Jourdain, imitant l’exemple de Jean-Baptiste et se soumettre à l’ascétisme, le jeûne, la vigilance et la prière. Il a vécu la plus grande partie de sa vie au monastère de Choseba et excellait dans la vertu et de sainteté. Sa vie ascétique dans ce monastère lui vaut d’être appelé « le Chosebite ».

02
Saint Jean le Chosebite

Vingt ans après, alors que l’on avait ouvert sa tombe, il s’avéra que son corps était resté incorrompu, avec ses vêtements restés intacts. Les reliques dégageaient un agréable parfum. Ses reliques ont été transférées au monastère Saint-Georges-le-Chozébite, à la chapelle Saint-Étienne, où elles se trouvent jusqu’à maintenant. Ceux qui ont connu hosios John attestent à ce jour sa vie sainte et l’aide qu’il a offert par la prière et la direction spirituelle. D’autres attestent que, après sa dormition ils ont été guéris de leurs maladies par sa médiation. Le Patriarcat Orthodoxe de Jérusalem au moyen d’un acte synodique a décidé de le placer dans le Canon des Saints de l’église de Jérusalem et de l’église dans son ensemble.

Vidéo de la Canonisation :

Source : Patriarcat Orthodoxe de Jérusalem ; cliquer ici. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s