Crémisan: les confiscations des terres et le déracinement des oliviers continuent

BET JALA – Cela fait maintenant cinq mois que les terres de la région de Beir Onah, à côté du monastère de Crémisan, ont été confisquées par l’Etat d’Israël. En août dernier, à l’improviste, les bulldozers israéliens ont déraciné 50 oliviers de plus de 1500 ans, afin de préparer la construction du mur de séparation.

CremisanReport-Article-630x210

Des manifestations pacifiques hebdomadaires ont été organisées pour dénoncer cette décision ; la réponse a été l’envoi de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Aussi, des prières quotidiennes se sont tenues sur les lieux ; des représentants religieux, des délégations diplomatiques et des manifestants de la région de Bethléem y ont participé.

Ces trois derniers mois, les manifestations et les prières ont été suspendues en raison de l’augmentation des violences et des tensions en Terre Sainte, et pour assurer la sécurité des personnes.

[…]

La suite de cet article, rapportant notamment les propos du père Aktham Hijazin, curé de la paroisse de Beit Jala, sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s