Analyse de la situation actuelle en Terre Sainte par l’ancien directeur de l’école biblique et archéologique française de Jérusalem

Le père Jean-Michel Poffet o.p. nous livre via un entretien avec le site helvète cath.ch son analyse de la situation et de la solution politique de la crise en Terre Sainte.

Interrogé le 13 octobre 2015 par cath-ch, l’ancien directeur de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem – de 1999 à 2008 – ne cache pas ses craintes: “Netanyahou est prisonnier des colons d’extrême-droite qui s’implantent dans les territoires palestiniens. Il a toujours détesté le président Obama, qui n’a rien pu faire pour hâter le processus de paix, bloqué qu’il est par les responsables républicains qui soutiennent la politique israélienne”.

Le religieux dominicain, qui suit attentivement les développements en Israël et dans les territoires occupés, relève que la colonisation avance inexorablement: “Les colons israéliens sont déjà entre 500’000 et 600’000, ôtant tout espoir que les Palestiniens puissent un jour former un Etat viable. Que va-t-il rester aux Palestiniens?”

Du côté israélien, note-t-il, il n’y a certainement pas le désir d’en arriver à une troisième “intifada”, car le coût serait très élevé. Du côté palestinien, les responsables savent que si la situation s’enflamme, “ils vont encore perdre davantage”. D’autant plus que la situation dramatique en Syrie, mais également en Irak et en Turquie, risque de faire oublier ce conflit qui s’éternise depuis des décennies.

La possibilité de créer un Etat palestinien réduite à néant

[…]

La suite de l’analyse sur le site cath.ch.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s