Deux mises en examen pour la destruction de Tabgha

La Tribune de Terre sainte avait relayé l’information de l’incendie criminel du sanctuaire de la multiplication des pains de Tabgha et les manifestations et rassemblements de prière qui l’avaient suivi.

Tabgha

L’enquête israélienne a conduit à la mise en examen de deux incendiaires présumés, dont le site Terrasanta.net se fait l’écho :

Un communiqué de presse publié par l’ambassade d’Israël au Saint-Siège les a définis de « disciples d’une idéologie extrémiste« . Eux, ce sont Ianun Reuveni  (20 ans) et Yehuda Asraf (19 ans), deux jeunes citoyens israéliens que l’autorité judiciaire de Nazareth a aujourd’hui formellement accusés d’être responsables de l’incendie nocturne du 18 juin dernier à l’encontre du sanctuaire de la Multiplication des pains et des poissons à Tabgha, sur les rives du lac de Tibériade.

« L’Etat d’Israël – assure l’Ambassade dans sa note  – fait et continuera à faire tout son possible pour poursuivre les auteurs d’actes de vandalisme dans les lieux saints. Israël a toujours déploré ces actions qui sont totalement en contradiction avec les valeurs et les traditions d’Israël. Israël est une démocratie qui garantit la pleine liberté religieuse à tous les croyants« . Un commentaire qui met en évidence combien l’Etat juif veut éviter tout risque de comparaisons désagréables avec les ravages – toujours au détriment des églises et des lieux de culte chrétiens – qui se produisent dans les pays voisins du Moyen-Orient, théâtres des raids menés par des extrémistes et djihadistes musulmans.

Bien que, pour le moment, nous ne parlions que de deux personnes, selon les journaux israéliens, les personnes arrêtées à ce jour par la police dans le cadre de l’incendie de Tabgha serait au nombre de cinq. Les enquêteurs tentent de clarifier les responsabilités de chacun, avant de formaliser d’autres accusations.

Le Jerusalem Post rapporte que que Ianun Reuveni et Yehuda Asraf militeraient pour le mouvement des colons ultranationalistes appelé « Les jeunes des collines » caractérisé par une dimension clairement anti-chrétienne et qui est actif depuis 2013.

 

Publicités