Fête de Saint Benoît – 11 juillet

A la veille de sa fête, le 11 juillet, Sr. Gabriele du Couvent bénédictin du Mont des Oliviers a écrit cet article sur saint Benoit.

collection-icone-saint-benoit

Saint Benoît, né vers la fin du 5e siècle à Nursie, au nord de Rome, nous est connu à travers deux sources : d’une part la Règle des moines qu’il a élaboré, en puisant dans la riche tradition monastique qui s’était déjà développée et dans son expérience personnelle, d’autre part le livre II des Dialogues de saint Grégoire le Grand, où celui-ci nous présente « l’homme de Dieu » Benoît comme un exemple éclatant de sainteté.

« Désireux de plaire à Dieu seul », Benoît abandonne ses études à Rome, et se retire dans une grotte à Subiaco où il commence à mener une vie retirée, toute vouée à la recherche de Dieu.

Mais, avec le temps, des hommes des environs le découvrent et se mettent à le fréquenter. « On lui apportait des vivres pour son corps, et de ses entretiens chacun rapportait en son cœur des aliments de vie. »

Lire la suite sur le site du Vicariat saint Jacques.

Plusieurs communautés en Terre Sainte vivent aujourd’hui selon la Règle de saint Benoît :

les moines cisterciens à Latroun

les communautés d’Abu Gosh

les Bénédictines au Mont des Oliviers

les communautés de la Dormition / Tabgha

les Bénédictines de rite melkite à Bethléem

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s