Un nouveau livre en langue arabe pour aider le chrétien à discerner son chemin

PALESTINE – Editions de la librairie Christ Roi, 2015. « Comment discerner ta vocation : mariage, sacerdoce, vie consacrée, célibat ». Voici le nouvel ouvrage du Père Samer Haddad, prêtre du Patriarcat Latin de Jérusalem. 

Cover-How-to-distinguish-your-Vocation

Le livre est édité par la maison d’éditions de la librairie chrétienne palestinienne Christ Roi, et préfacé par S.E. Mgr. Maroun Lahham, Vicaire patriarcal en Jordanie. L’ouvrage se veut une aide au chrétien qui cherche sa voie à la lumière de la volonté de Dieu. Le but est le même pour tous : la sainteté.

Le livre a pu être imprimé et distribué gratuitement dans 75 paroisses du Diocèse, grâce à l’aide généreuse de la revue française Prions en Eglise.

Ci-dessous, la préface rédigée par Mgr Lahham traduite depuis l’arabe :

« C’est l’un des livres peu nombreux (ndlr. en langue arabe) qui traitent de la question du choix de vie, de la vocation, que ce soit dans la vie sacerdotale, religieuse, ou matrimoniale. Ce livre est important pour deux raisons : d’abord parce qu’il met en lumière le fait que l’homme est capable de prendre une décision radicale qui engage toute sa vie. La seule condition est que le choix soit le fruit d’une réflexion profonde, d’une étude sérieuse et d’une conviction totale. Cela est devenu plus difficile à accepter dans la société d’aujourd’hui, à cause d’une forme de liberté que certains revendiquent en disant que chaque homme a le droit de se tromper dans son choix – même si ce choix est supposé être radical – et d’avoir une nouvelle chance pour faire un autre choix.

Ce livre est important aussi parce qu’il insiste sur le fait que la vocation ne concerne pas seulement la vie consacrée dans le sacerdoce ou dans la vie religieuse. La vocation concerne également la vie du mariage. Cette manière de penser est nouvelle dans nos sociétés arabes, et c’est une des choses sur lesquelles le Concile Vatican II a insisté : la vie matrimoniale est aussi un appel à la sainteté tout comme la consécration dans le sacerdoce ou la vie selon les vœux religieux (pauvreté, obéissance et chasteté). Comme il est demandé au prêtre et au religieux de se sanctifier à travers la fidélité, ainsi les époux se sanctifient en restant fidèles l’un à l’autre. Les racines profondes de cet appel à la sainteté se trouvent dans la semence reçue le jour du baptême, et qui grandit dans le chemin que Dieu désigne à l’homme de suivre selon sa vocation propre.

Lire la suite sur le site du Patriarcat Latin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s