Institutions à la Domus Galilaeae

GALILEE – Un évenement vécu dans la joie et la grâce des canonisations historiques des deux nouvelles saintes palestiniennes. C’est ainsi que l’on peut résumer la célébration eucharistique du mardi 26 mai à l’église de la Domus Galilaeae, présidée par Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo. 

DG1
Crédits : lpj

 

C’est au cours de celle-ci qu’un séminariste espagnol, Miguel Pérez Jiménez a reçu le ministère du Lectorat, et que deux autres, Juan Manuel Silva Lopez, colombien et Matteo Piragnolo, italien de Padou, ont reçu le ministère de l’Acolytat. Les deux premiers sont séminaristes à Redemptoris Mater en Galilée pour devenir prêtre diocésain et missionnaire du Patriarcat Latin de Jérusalem. Le troisième est issu du séminaire Redemptoris Mater de Lezha (Albanie) et passe un an en Galilée pour terminer ses études de théologie.

Au début de la célébration, le père Francesco Giosuè Voltaggio, recteur du Séminaire a presenté l’assemblée, composée de prêtres, religieux, des familles des séminaristes et de cathéchistes responsables du Chemin néo-catéchuménal en Terre Sainte, des frères des communautés néocatécumenales locales au sein desquelles les séminaristes font leur Camino (originaires de Me’elia, Jaffa de Nazareth et ‘Ailaboun), de la communauté de la Domus Galilaeae, de la Domus Mamre (Jérusalem) et du séminaire.

Les lectures du jours étaient très appropriées pour l’occasion : dans la première lecture du Livre de Ben Sirac le Sage, il est dit “Donne au Très-Haut selon ce qu’il te donne, et, sans être regardant, selon tes ressources.Car le Seigneur est celui qui paye de retour ; il te rendra sept fois plus que tu n’as donné”. C’est ensuite les paroles du Christ qui ont résonné dans l’église, issues de l’Evangile de St Marc : “En vérité je vous le dis, : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Evangile, une maison, des frères, des soeurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, sans qu’il reçoive en ce temps déjà le centuple : maisons, frères, soeurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions et, dans le monde à venir, la vie éternelle.”Ce sont des paroles encourageantes pour ces garcons qui ont laissé, patrie, famille et projets de vie, portés par le “vent” de l’Esprit-Saint en sentant l’appel de Jésus-Christ à le suivre car ils se sont rendus complétement disponibles pour devenir prêtres au service de la Nouvelle Evangélisation.
suite : lpj

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s