Célébration de la fête de l’Ascension au sommet du Mont des oliviers

28702
Crédits : Custodie

 

C’est sous le soleil et avec un vent frais que les Franciscains ont célébré les premières vêpres de l’Ascension le mercredi 13 mai, au lieu même où selon la tradition l’on commémore la montée de Jésus au Ciel.

Arrivés en avance, les frères ont attendu à l’extérieur le moment de l’entrée solennelle du vicaire custodial, frère Dobromir Jasztal ofm, dans la chapelle. Ce lieu saint situé au sommet du Mont des Oliviers est le seul des quatre régis par le statu quo qui appartienne aux musulmans.

Bien que la propriété ait été déclarée « waqf » c’est-à-dire de droit islamique et qu’elle jouxte une mosquée, le jour de l’Ascension les chrétiens peuvent y entrer gratuitement et y prier. Un droit concédé à toutes les confessions chrétiennes.

Cette année, la date de Pâques n’étant pas la même pour les catholiques et les orthodoxes, et cette célébration ayant lieu 40 jours après Pâques, les Franciscains étaient seuls sur les lieux. Accompagnés de pèlerins et de religieux d’autres communautés, les Frères Mineurs ont prié les vêpres et chanté en procession autour de l’édicule pour conclure la joie de la fête avec le partage d’une collation conviviale. Si quelques frères se tenaient sous le dôme, près de ce que la tradition considère pour être la trace des pieds du Christ, la plupart priaient à l’extérieur avec les pèlerins, en raison de la petite taille de la chapelle. Les complies dites, la majorité des frères rentrèrent au couvent tandis que d’autres restaient sur place en attendant les vigiles.

Autour de l’édicule, comme chaque année, quatre tentes ont été dressées pour accommoder les veilleurs. Le soir venu, une cohorte de Franciscains gravit à nouveau les pentes du Mont des Oliviers pour la célébration des vigiles. Une vingtaine de frères et quelques sœurs attendaient le début de la cérémonie dans le silence, alors que d’autres, s’affairaient sur la direction du cérémoniaire d’une tente à l’autre.

L’édicule où se déroulent chaque année les célébrations, à ne pas confondre avec l’église russe de l’Ascension, fut converti en propriété islamique après la conquête de Saladin. Les arcades autrefois ouvertes furent murées, un minaret fut ajouté, l’édicule est donc intégré à la « Mosquée de l’ascension ».

Lire la suite sur le site de la Custodie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s