A Naour en Jordanie, un sanctuaire dédié à Notre Dame de Lourdes

Naour 2Samedi 2 mai 2015, les paroissiens de Naour ont assisté nombreux à l’inauguration du premier sanctuaire dédié à Notre Dame de Lourdes en Jordanie et dans la région, à l’occasion d’une messe célébrée par le Vicaire patriarcal en Jordanie, Mgr Maroun Lahham. Le lendemain, le Patriarche Fouad Twal s’est rendu sur les lieux pour un moment de prières avec les fidèles.

Les paroissiens de l’église latine du Sacré-Cœur de Jésus de Naour, ville située au cœur du Royaume Jordanien à 24 km au sud d’Amman, se sont pressés ce samedi pour l’inauguration du premier sanctuaire de la région dédié à Notre Dame de Lourdes.

La messe a été précédée par le chapelet puis fut ensuite présidée par le Vicaire patriarcal en Jordanie, Mgr Lahham. Ce dernier a béni le sanctuaire avec de l’eau bénite rapportée spécialement de Lourdes en France pour l’occasion.

Lors de la cérémonie, le père Rif’at Bader, curé de la paroisse de Naour a lu une lettre de l’évêque de Lourdes, Mgr Nicolas Brouwet, dans laquelle ce dernier a fait part de sa joie et de son action de grâce pour la construction de ce sanctuaire qui le premier, portera désormais le nom de son diocèse en Jordanie.

Le lendemain, dimanche 3 mai, le Patriarche Fouad Twal a visité le sanctuaire et a présidé une prière spéciale à la Madonne de Lourdes, durant laquelle le Regina Coeli et divers hymnes à la Vierge ont été chantés pendant la récitation du chapelet.

« Ce sanctuaire est le premier à être spécialement dédié à Notre Dame de Lourdes dans le diocèse de Jérusalem (ndlr : le diocèse de Jérusalem comprend la Palestine, Israël, Jérusalem, la Jordanie et Chypre). Cette dévotion n’est pas nouvelle dans notre région, elle est vécue dans les familles depuis des générations. En général, nos chrétiens vouent une grande dévotion à la Vierge. Le sanctuaire d’Anjara, où se trouve une grotte restaurée ayant abrité Jésus et la Vierge lors de leur voyage entre la Galilée et Jérusalem et où la Vierge a pleuré des larmes de sang, accueille aussi chaque année des milliers de fidèles lors de son pèlerinage annuel qui est un moment de fête pour toute la région. »

Suite de l’article de Myriam Ambroselli pour le Patriarcat Latin de Jérusalem : cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s