Jumelage scolaire Bretagne-Palestine

Le site du Patriarcat latin de Jérusalem se fait l’écho de la visite de jeunes français à Taybeh et Beit Jala, à l’initiative des Veilleurs de la Paix et de son président l’abbé Frédéric Fagot.

Jumelage scolaire Taybeh et Beit Jala

« De jeunes français à la rencontre de jeunes palestiniens

TERRE SAINTE – Dimanche 5 avril 2015, un groupe de jeunes bretons est arrivé à Taybeh et à Beit Jala pour passer trois jours dans des familles palestiniennes, dans le cadre d’un jumelage entre les écoles catholiques du diocèse de Vannes et les écoles du Patriarcat latin.

Douze élèves du lycée Notre-Dame du Vœu à Hennebont et quinze élèves du collège Sainte-Anne de La Gacilly en Bretagne, sont arrivés en Terre Sainte mercredi soir pour un voyage scolaire d’une dizaine de jours. Après avoir vécu le Triduum Pascal à Jérusalem, les jeunes avaient rendez-vous avec leur correspondant pour vivre trois jours dans leur famille respective.

Les lycéens étaient attendus avec impatience. A Taybeh, les jeunes palestiniens de l’école latine avaient préparé un repas convivial pour accueillir les lycéens bretons, âgées de 16 à 18 ans. Au programme ces trois prochains jours : temps partagé en classe, la découverte de Ramallah et des environs de Taybeh, notamment de son usine à bière, et de ses ateliers des lampes de la paix. Le soir, les lycéens bretons resteront dans la famille de leur correspondant. Sami, 18 ans, breton, raconte : « C’est génial, on nous a accueillis comme un des fils de la famille, c’est la fête dans le village ! ».

Les jeunes collégiens, de 12 à 14 ans, étaient quant à eux attendus dans la cour du séminaire de Beit Jala, en face du collège, par les élèves de l’école. Un concert de klaxons à leur arrivée marquait l’excitation des jeunes palestiniens. Une maman nous confie : « Clara (la jeune correspondante bretonne) est ma deuxième fille pour trois jours ! ». Après une photo de groupe, les bretons ont rejoint leurs familles respectives pour passer trois jours à découvrir la région : Bethléem, Jérusalem, la Mer Morte, etc… Les jeunes de Beit Jala, en vacances scolaires, et vont profiter de ce temps passé avec leurs nouveaux amis bretons pour leur faire découvrir la vie d’un adolescent palestinien.

[…] »

La suite de cet article sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem

 

Publicités