Plantu met le dessin de presse à l’honneur à Jérusalem

© Cartooning for Peace

Dessinateur de presse, Plantu fait – depuis plusieurs décennies – le bonheur des lecteurs du Monde et mène une action internationale au sein de l’association « Cartooning for peace ». Il réserve à Jérusalem une de ses premières visites après les évènements tragiques de janvier 2015 à Paris. Des débats et une projection cinématographiqueont été programmés par le Consulat général de France et l’Institut français de Jérusalem.

Animée par le Consul général de France à Jérusalem, M. Hervé Magro, une table-ronde a rassemblé les dessinateurs (et amis) Plantu, Michel Kichka, Baha Boukhari et Khalil Abu Arafeh. Les caricaturistes français, israélien et palestiniens ont pu évoquer leur engagement au sein du mouvement « Cartooning for peace » et une discussion s’est engagée sur la responsabilité éditoriale des caricatures de presse.

 

© Consulat Général de France à Jérusalem

 

Khalil Abu Arafeh est un dessinateur de presse palestinien. Ses dessins sont notamment publiés dans le quotidien palestinien Al-Quds depuis 1994. En 1996, Khalil reçoit le prix Ghassan Kanafani.
Retrouvez les dessins de Khalil sur son facebook.

Baha Boukhari est dessinateur de presse depuis 1964 et travaille depuis de nombreuses années au journal Al-Alyyam à Ramallah.
Plus d’informations sur Baha Boukhari.

Michel Kichka, grand ami de Baha Boukhari, est l’un des plus grands représentants de la caricature israélienne et de la bande-dessinée. Il appartient à la deuxième génération de la Shoah. Il a su montrer, lors de cette rencontre, combien il est convaincu que les dessinateurs, d’où qu’ils viennent, ont un but commun : « exprimer leur vérité ».
Le blogde Michel Kichka.

© Consulat Général de France à Jérusalem

 

Enfin, le documentaire « Caricaturistes : Fantassins de la démocratie » a été programmé à la Cinémathèque. Cette projection inédite à Jérusalem a été l’occasion de découvrir, entre autres, Plantu, Baha Boukhari et Michel Kichka défendant la démocratie munie d’une seule arme, leur crayon. Accompagné par Michel Kichka, Plantu a répondu aux questions du public après avoir rencontré les élèves du Lycée Français de Jérusalem.

 

Source : Consulat Général de France à Jérusalem : cliquer ici.

© Consulat Général de France à Jérusalem

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s