Qui sont les religieux et religieuses de Terre Sainte ?

Qui sont les consacrés du diocèse ?

Consacres articleJERUSALEM – Le 2 février est traditionnellement le jour de la vie consacrée. Beaucoup de communautés profitent de cette journée pour renouveler leurs vœux. L’occasion est bonne pour dresser un rapide tableau des religieux et religieuses de Terre Sainte.

Quel supérieur de congrégation, quelle fondatrice, quel père abbé n’a pas rêvé d’implanter une fondation en Terre Sainte ou à Jérusalem, pour pouvoir prier auprès des Lieux Saints, et les protéger en les faisant vivre ?

L’Eglise catholique de Terre Sainte est enrichie par la présence de nombreux ordres et congrégations venus témoigner et servir l’Eglise Mère de Jérusalem. Selon leurs charismes propres, ils reçoivent et remplissent des missions de prière, de témoignage, de charité, d’éducation et de fraternité.

Les premiers arrivés après l’invasion musulmane du début du IIe millénaire sont les Franciscains. La Custodie de Terre Sainte, fondée en 1217, est la plus grande communauté présente en Terre Sainte. Outre la garde de la plupart des Lieux Saints, ils vivent répartis dans 31 couvents et possèdent des écoles, des instituts de formation et plusieurs paroisses. Ils sont également présents à Chypre dans trois paroisses sur quatre, et en Jordanie, notamment à Amman ou sur le Mont Nébo.

Il y a aujourd’hui 30 ordres religieux et congrégations d’hommes qui tiennent des couvents répartis sur toute la Terre Sainte. D’origines très diverses, ils assurent des missions de prière dans des monastères, ou de soutien dans des écoles, des hôpitaux, des universités ou des programmes sociaux. Parmi les plus nombreux, on compte les Salésiens, les Frères de La Salle, les Bénédictins de la Dormition, les Dominicains à l’Ecole Biblique, les Trappistes de Latroun, les Missionnaires du Verbe Incarné présents à Gaza, les Carmes à Haïfa depuis 1631 ou encore les Pères Blancs.

Il y a aussi 73 ordres et congrégations religieuses de femmes en Terre Sainte….

Suite de l’article de Pierre Loup de Raucourt pour le Patriarcat Latin de Jérusalem : cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s