Notre Dame de Guadalupe à l’honneur à Saint-Sauveur de Jérusalem

28073
Crédits: Custodie franciscaine

Des chants espagnols entraînants, accompagnés de guitares, résonnaient dans les couloirs de la Custodie ce vendredi 12 décembre. Ils provenaient de l’église Saint-Sauveur où l’on célébrait Notre-Dame de Guadalupe, patronne du Mexique et de l’Amérique latine.

Chaque année depuis 1988, cette Vierge qui est apparue en 1531 à un autochtone du Mexique converti au catholicisme fait l’objet d’une fête à Jérusalem. C’est l’occasion pour la communauté d’Amérique latine de se retrouver pour une grande messe célébrée en espagnol, et organisée par les séminaristes de la Custodie. Cette année c’est le père custode, frère Pierbattista Pizzaballa, accompagné du vicaire custodial frère Dobromir, qui la présidait. L’homélie du frère Agustin portait sur l’universalité du Messie, qui est aussi venu pour les indigènes mexicains au XVIe siècle, à travers sa mère Marie. Ils nous apportent tous deux l’amour et l’espérance, nous n’avons qu’à nous mettre en marche à leur suite.

La messe s’est terminée avec une procession des frères, des fidèles, et du Custode portant l’icône de Notre Dame de Guadalupe. Arrivés à la salle paroissiale décorée aux couleurs du Mexique, un buffet spécial attendait les fidèles. Pozole – plat à base de maïs – guacamole, poulet à la sauce salsa ou encore riz au lait… autant de mets typiques, plus ou moins épicés, qui mettaient à l’honneur la cuisine mexicaine.

La suite sur le site de la Custodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s