Message de Noël 2014 du Patriarche latin de Jérusalem

Aujourd’hui, jeudi 18 décembre 2014, lors d’une conférence de presse au Terra Santa College à l’occasion de l’inauguration du nouveau Christian Media Center (CMC), Sa Béatitude Mgr Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem, a transmis son message de Noël par l’intermédiaire de son Vicaire à Jérusalem et en Palestine, Mgr William Shomali.

Le site du Patriarcat latin de Jérusalem reproduit ce message de Noël, dont vous trouverez ci-dessous les premières lignes

 

Message de Noël 2014

Conférence de presse – Message de Noël

Sa Béatitude Fouad Twal

Patriarche latin de Jérusalem

Le 18 décembre 2014

 

Chers amis, chers habitants de Terre Sainte,

Je vous souhaite à vous ainsi qu’à tous vos êtres chers, un Noël riche en bénédictions!

Chers journalistes, en vous saluant ce matin, laissez-moi vous remercier pour votre travail. Mon espérance est que vous puissiez toujours le réaliser avec sagesse et en vérité. Une fois de plus, je tiens à exprimer mon admiration et mon profond respect pour ceux d’entre vous qui ont montré un grand intérêt et qui ont fait preuve de courage en couvrant notamment la visite de Sa Sainteté le Pape François en Terre Sainte, ainsi que les tristes événements survenus à Jérusalem et en Terre Sainte ces dernières semaines.

À la fin de l’année 2014, en méditant sur ces événements, je me retrouve à penser, à certains égards, aux mots de Charles Dickens: « C’était le meilleur des temps, c’était la pire des époques, c’était l’âge de la sagesse , c’était l’âge de la folie, c’était le printemps de l’espoir, c’était l’hiver du désespoir. »

  1. « Le meilleur des temps »

(I) L’un des « meilleurs temps » cette année fut le pèlerinage du Saint Père en Terre Sainte. Ce fut un succès sur le plan pastoral et œcuménique. Cette visite a donné lieu ensuite à cette magnifique rencontre de prière dans les Jardins du Vatican en présence du Président Abbas, de l’ancien Président Peres et du Patriarche Bartholomée. Même si nous n’avons pu en voir les fruits concrets, toute prière est valide et les fruits peuvent venir plus tard, comme l’olivier planté à cette occasion pourrait bien donner de nombreux fruits dans le futur.

[…]

 

La suite de ce message de Noël sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s