Succès pour l’exposition à la bibliothèque custodiale

Jeudi 23 octobre avait lieu l’exposition Manuscripta Franciscana Hierosolymitana à la Bibliothèque custodiale du couvent Saint-Sauveur. Au programme : bénédiction du nouveau vitrail, visite guidée des 35 manuscrits exposés, conférence l’après-midi.

C’est devant une assemblée attentive que l’ancien directeur de la bibliothèque frère Marcello Badalamenti et le directeur actuel frère Lionel Goh ont pris la parole le matin pour expliquer le projet. L’exposition couronne deux ans de travail qui ont permis de répertorier les 550 manuscrits de la bibliothèque et de créer un catalogue en ligne (voir notre article http://fr.custodia.org/default.asp?id=1019&id_n=27902).

Ce fut aussi l’occasion de présenter et bénir le vitrail du Bienheureux Gabriele Allegra ofm, traducteur de la première Bible en chinois. L’œuvre a été réalisé par Calogero Zuppardo et Roberto Alabiso pour prendre place dans la bibliothèque.

Le Père custode, Pierbattista Pizzaballa, a salué dans son discours les participants au projet, dont le CRELEB de l’université catholique de Milan, centre de recherche européen sur les livres, l’édition et les bibliothèques, l’ONG de la Custodie ATS pro Terra Sancta et tous les étudiants et volontaires. Leur travail permet de rendre public et disponible aux chercheurs du monde entier des documents témoins de l’histoire de la Terre Sainte. « Leur enthousiasme croissant et leur aide sont précieux en ces temps difficiles pour la région » a-t-il souligné.
« Un aspect important et significatif de l’histoire de la Terre Sainte se dégage de l’exposition : l’interaction des cultures et des religions. Des textes arabes écrits en caractères hébreux ou une encyclique traduite en turc et écrite avec l’alphabet arménien… Dans un contexte politique comme le nôtre, où des fanatiques cherchent à détruire toute coexistence, il est important de montrer que l’histoire du Moyen-Orient nous a laissé un héritage de diversité. Les religions et les cultures se sont transmises, ont été en relations et se sont « contaminées » les unes les autres. Ces livres en sont la preuve formelle et il est essentiel de continuer à faire connaître cette histoire grâce à notre travail commun….

Suite de l’article via la Custodie de Terre Sainte : cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s