Les chrétiens palestiniens, entre la Terre Sainte et la Diaspora

Chrétiens-TS-300x168TERRE SAINTE – Au cœur de l’actualité brûlante de la région, les chrétiens palestiniens en Terre Sainte (Israël et Palestine), peuvent se sentir menacés, directement ou indirectement, de plusieurs côtés. Combien sont ces chrétiens ? Pourquoi ont-ils émigrés autrefois ? Et pourquoi émigrent-t-ils aujourd’hui ?

Parce que les informations ne sont pas claires et globales, il ne serait pas prudent de prétendre apporter une réponse tranchante, ou une déclaration officielle à ces questions. Mais il reste possible de revenir sur quelques faits historiques qui font l’unanimité, et de présenter prudemment des chiffres que proposent certains auteurs ou chercheurs.

Des pourcentages et des chiffres approximatifs

Sur la page du site officiel de la visite du Pape François en Terre Sainte, la Commission Média affirme qu’il y a « à peu près » entre 120 et 130 mille chrétiens palestiniens qui habitent en Israël (il y a aussi 190 mille chrétiens immigrés ou des chrétiens israéliens d’origine russe ou autre, mais qui n’entrent pas dans le sujet de cet article). Tandis que « à peu près » 50 mille chrétiens habitent en Palestine (38 mille en Cisjordanie, 10 mille à Jérusalem Est et 2 mille à Gaza). Cela signifie que la Terre Sainte abrite à peu près 180 milles chrétiens, qui sont arabes et palestiniens selon leur culture et leur histoire.

Les chrétiens palestiniens sont présents aujourd’hui dans beaucoup de pays du monde. Certains se sont installés dans des pays arabes voisins, mais d’autres ont décidé de s’installer en Europe ou même dans des pays de « l’Outre-Mer » à l’ouest.

Certains estiment que le nombre des chrétiens en Terre Sainte aujourd’hui atteindrait les 500 mille personnes, mais ces statistiques semblent peu probables. L’auteur de l’article avançant ces chiffres se met d’accord néanmoins avec l’auteur d’un autre article, paru en espagnol, et qui estime que le nombre des chrétiens résidents au Chili seulement s’élèverait entre 300 et 500 mille, et seraient pour les plupart des chrétiens de la région de Bethléem.

Selon cet article en espagnol, c’est le maire de la ville chrétienne de Beit Jala, M. Naël Salman, qui a visité le Chili en 2013, et qui a déclaré que 400 mille des habitants de ce pays latin ont des racines dans sa ville de Beit Jala. Cela voudrait dire qu’ils sont 20 fois plus nombreux que les habitants de Beit Jala aujourd’hui !

Pourquoi les chrétiens ont-t-ils émigrés ?

En schématisant un peu, on peut distinguer deux sortes d’émigration des chrétiens palestiniens: l’une souhaitée et l’autre non-souhaitée. La première a commencé vers la fin du XIXe siècle ou début XXe, c’est-à-dire sous l’Empire Ottoman. Les raisons sont multiples, et ont pu être politiques, religieuses et/ou économiques.

Lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s