Restauration des presbytères de Fuheis et de Naour en Jordanie

Fuheis
Droits : Patriarcat Latin de Jérusalem

JORDANIE – En 2014, le Patriarcat latin, soutenu par le Grand Magistère de l’Ordre du Saint Sépulcre, a entrepris la restauration de deux presbytères en Jordanie, au cœur de deux villes où vit une large communauté chrétienne, Fuheis et Naour.

 

Fuheis est une petite ville située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d’Amman. Une ville de 20 000 habitants dont la majorité sont chrétiens. Le presbytère de Fuheis n’avait pas été restauré depuis 15 ans, ce qui rendait hasardeuse la sécurité de la résidence du prêtre. Les installations électriques et mécaniques du presbytère étaient toutes extérieures et endommagées. Le projet entrepris par le Patriarcat grâce au généreux soutien de l’Ordre du Saint Sépulcre a permis la réhabilitation complète du presbytère : travaux d’isolation et d’insonorisation, réinstallation électrique et mécanique, travaux de structure et de charpente mais aussi de surface tels que réfection, plâtrage, pose de la chaux et peinture, rénovation de la cuisine, de la salle à manger et des sanitaires.

 

A Naour également, le presbytère n’avait pu être entretenu ces 20 dernières années, ce qui a conduit à une détérioration générale, tout particulièrement au niveau de l’isolation et de l’insonorisation. Des travaux d’imperméabilisation du toit et des travaux extérieurs ont également été réalisés. Le couvent des sœurs de Naour a aussi fait l’objet d’une rénovation, et les espaces extérieurs rénovés.  Naour, située à l’ouest d’Amman, abrite 50 000 habitants dont de nombreux chrétiens et palestiniens ayant fui leur pays en 1948 et en 1967.

 

Fidèle à sa mission, le Patriarcat latin veille sur la communauté chrétienne de Terre Sainte, en essayant d’apporter des réponses toujours plus appropriées à ses besoins, des plus spirituels aux plus concrets. Une mission rendue possible grâce à tous les amis et amoureux de la Terre Sainte qui apportent leur soutien à l’Église locale, et en particulier grâce au Grand Magistère de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre, à toutes les Lieutenances, aux Lieutenants, Chevaliers et Dames du Saint-Sépulcre du monde entier, dont les prières, le soutien moral et l’aide financière sont chaque jour plus précieux au cœur d’un Moyen-Orient si troublé.

Source : Patriarcat Latin de Jérusalem

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s