« Bordure protectrice » : le bilan humain et matériel à Gaza

__GAZ01_MIDEAST-GAZA-_0903_11_76_140303_large
Droits : Reuters

Après 50 jours de guerre, un cessez-le-feu illimité était établi, le 26 août, entre le Hamas et lsraël. Rapidement, les deux camps revendiquent la victoire. Une certitude toutefois, la population gazaouie est la grande perdante de cette guerre, la plus sanglante depuis des années dans le conflit israélo-palestinien.

Au delà de la rhétorique des uns et des autres, à Gaza, le bilan humain et matériel de l’opération israélienne « Bordure protectrice » est lourd. Le total des pertes économiques est estimé à 3,6 milliards de dollars par les autorités palestiniennes. Fin août, un rapport de l’organisation Shelter Cluster, co-dirigée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et la Croix-rouge, indiquait que la reconstruction de la bande de Gaza suite aux 50 jours de raids prendrait vingt ans.

Côté palestinien, on compte plus de 2 000 morts, dont 70% de civils et des centaines d’enfants selon l’Onu, ainsi qu’un niveau terrible de destructions. Côté israélien, six civils ont été tués, ainsi que 66 soldats, dont cinq suite à des tirs accidentels.

Aujourd’hui, les associations humanitaires s’accordent à mettre en avant les besoins, désormais plus importants, de la bande de Gaza.

La suite et l’infographie sur L’Orient le jour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s