Partir ou rester, l’impossible dilemme des chrétiens d’Irak

Chrétiens-dOrientLa Croix revient sur le choix inhumain laissé au Chrétiens d’Irak : partir ou rester.

« De nombreux responsables d’Églises reconnaissent avoir « changé leur discours », alors que l’immense majorité des déplacés ne rêve que d’une chose : émigrer.

« Tout le monde veut partir. C’est comme une hémorragie que rien ne pourrait arrêter. »Diacre, Yasin a pris en charge l’organisation du camp de déplacés installé autour de l’église syrienne-orthodoxe d’Oum an Nour (Mère de Lumière) à Ankawa, la banlieue d’Erbil.

Parmi les 87 familles abritées sous des tentes ou dans l’église en construction, la plupart, constate-t-il, ne veulent retourner à Mossoul que « pour vendre leurs biens et partir ».

Ne pas quitter son pays, «onzième commandement» des chrétiens d’Irak

« Tu ne quitteras point ton pays », le « 11e commandement » des Églises orientales, selon l’expression du P. Douglas, prêtre chaldéen responsable du sanctuaire Mar Elia à Ankawa, a vécu. Un commandement déjà contesté par les fidèles, d’autant que certains de ses défenseurs avaient eux-mêmes mis leurs familles en lieu sûr…

Cette fois, l’ampleur du désastre semble l’avoir rendu caduc. Responsable d’un camp dans une école publique kurde d’Ankawa, le P. Samer, prêtre syrien-catholique de Qaraqosh, avoue avoir « changé de discours ».

« Avant j’étais contre l’émigration, je disais à mes fidèles qu’ils ne pouvaient abandonner la terre de leurs ancêtres, même quand les bombardements se sont approchés de Qaraqosh. Mais aujourd’hui, je les aide à émigrer. » […] »

La suite sur le site de La Croix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s