Le point sur la situation humanitaire à Gaza

Gaza1GAZA-  25 août 2014. Façades criblées de balles, maisons et immeubles effondrés, toitures éventrées. Dans la bande de Gaza, rares sont les quartiers qui ont été épargnés par les combats et les bombardements qui continuent à faire rage. Le point avec le dernier rapport de l’OCHA, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU.

Tandis que de l’autre côté de la frontière, 70% des israéliens ont quitté leur maison pour déserter la zone qui fait constamment l’objet de tirs de roquettes, à Gaza le paysage est ravagé. Plusieurs milliers de maisons, hôpitaux, magasins et commerce sont à terre. Ce sont bien plus que des murs qu’il faudra reconstruire. Le sentiment de peur permanent, la perte de proches, les atrocités vues ou vécues, ont durement marqué les esprits. Pour les travailleurs psychosociaux du Croissant-Rouge Palestinien, de Caritas, du CRS (Catholic Relief Services) et autres organisations humanitaires, il s’agit de subvenir d’abord à l’urgence, subvenir aux besoins élémentaires des civils, la nourriture, l’eau, un abri, puis aider une population sous le choc à retrouver un sentiment de sécurité et de normalité.

L’intensité des frappes aériennes, la violence des combats aux sols et l’impossibilité de fuir hors de la bande de Gaza génère en effet un sentiment de peur permanent. Un sentiment renforcé par le fait que des lieux considérés comme protégés ont parfois été directement ciblés en riposte à des roquettes tirées depuis ces lieux a priori inviolables: centres de santé et hôpitaux, écoles, bâtiments des Nations-Unies.

Du 7 Juillet (lancement de l’opération Bordure Protectrice) au 25 août (dernier rapport de l’OCHA), côté israélien 67 israéliens ont été tués, dont un enfant de 4 ans, côté palestinien, 2076 Palestiniens ont été tués, dont 1454 civils, 491 enfants et 253 femmes.

A Gaza, plus de 10193 personnes ont été blessées et plus de 1000 enfants vont souffrir de handicaps à vie…

Suite de l’article de Myriam Ambroselli via le Patriarcat Latin de Jérusalem : cliquer ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s