«À Gaza, les musulmans et les chrétiens sont des frères»

Le journal La Vie propose un reportage sur la vie des Chrétiens et des Musulmans dans la bande de Gaza.

© Mohammed Asad/Apaimages/SIPA
© Mohammed Asad/Apaimages/SIPA

« L’opération israélienne dans la bande de Gaza a déjà fait côté palestinien près de 600 morts, 4000 blessés et plus de 100000 déplacés. Un drame que partagent chrétiens et musulmans palestiniens.

La bande de Gaza, cette mince langue de terre côtière coincée entre Israël et l’Egypte, d’un périmètre de 360 kilomètres carré et où vivent environ 1,7 million de gazaouis, est depuis le 8 juillet dernier la cible de l’opération militaire «Bordure protectrice» lancée par l’armée israélienne. Parmi ces habitants, on trouve une infime minorité de chrétiens : ils sont environ 1300 selon Caritas Jérusalem, l’organisation du Secours catholique en Terre Sainte. La majorité d’entre eux sont des chrétiens orthodoxes même s’il y a aussi une toute petite communauté catholique, de moins de 300 personnes.

Noyés au sein de la population musulmane, les chrétiens de Gaza partagent donc les conditions de vie de leurs voisins et ils en témoignent. Pour Evette Azzam et son mari Jiryes, habitants de Gaza joints par téléphone : «Les chrétiens ne vivent pas une situation différente de celle des musulmans.» Ce que confirme le chanteur soliste de l’église Saint-Porphyre (orthodoxe), Ibrahim Jahshan : «À Gaza, les musulmans et les chrétiens sont des frères. D’ailleurs les relations entre les deux communautés sont très bonnes.» Selon lui, la communauté chrétienne était plus nombreuse avant la Seconde intifada : «Nous étions 3 300. Beaucoup sont partis en Cisjordanie, en Suède, en Hollande, à Dubaï etc. pour trouver un travail et pour des questions de sécurité.»

D’ailleurs, le nombre de chrétiens sur place pourrait encore baisser. L’un d’entre eux, qui a préféré rester anonyme car «il ne veut pas de problèmes» confie que, selon lui, «il n’y a pas d’avenir pour [les chrétiens] sur cette terre. Ne peuvent rester que ceux qui supportent les coupures d’eaux et d’électricité, les bombardements incessants et qui sont prêts à aller au combat...» […] »

La suite sur le site de La Vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s