Aux pauvres et aux réfugiés : “Que Dieu convertisse les violents”

1_0_801933BETHANIE AU-DELA DU JOURDAIN – En début de soirée du 24 mai 2014, le pape François s’est rendu sur le site supposé du baptême de Jésus par Saint Jean-Baptiste pour y rencontrer des personnes handicapées et des migrants. Une visite des plus pauvres et un appel à la communauté internationale.

Malgré elle, la Jordanie est un pays qui accueille du monde. Entouré de pays dans lesquels des populations se déchirent, le Royaume hachémite est envahi de Syriens, d’Irakiens et de Palestiniens. Le nombre de réfugiés est presqu’équivalent à celui des autochtones. La réaction du gouvernement est compliquée : cela coûte cher et nécessite de la main d’œuvre.

En Jordanie, il y a également des personnes handicapées. Depuis seulement 1993 une loi leur permet d’avoir des soins appropriés, d’avoir un emploi, et de suivre des formations. De nombreux centres ont été créés par l’Eglise et sont devenus des points de rencontre entre les chrétiens et les musulmans. Largement soutenus par la famille royale, ces projets permettent de sortir ces personnes d’une misère sociale qui s’ajoutait à une misère physique et mentale.

Ce sont ces pauvres que le pape aime tant rencontrer. Il n’a pas manqué de le faire et de les bénir, en les invitant avec courage à prier pour la paix et à offrir leurs souffrances à Dieu.

François a d’ailleurs souligné l’accueil “généreux” du Royaume…

Article complet de Pierre Loup de Raucourt via le Patriarcat Latin de Jérusalem : cliquer ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s